Georges Vernay, le “pape” du Condrieu, inhumé en l'église de Condrieu

Détail de son étiquette / © DR
Détail de son étiquette / © DR

Le "pape du Condrieu" Georges Vernay, est décédé à l'âge de 92 ans.  Disparu dans la nuit de jeudi 18 à vendredi 19 mai, Georges Vernay est inhumé ce mardi 23 mai, dans l'église du village qui porte le nom de son vignoble, Condrieu dans le Rhône.  

Par Isabelle Gonzalez

Georges Vernay a hissé la notoriété des vins de Condrieu parmi les plus grands vins français." c'était un pionnier, un guide pour nous tous", déclare le vice-président du Syndicat des vignerons de l'AOC Condrieu. En cette journée de funéraille, dans le petit village de Condrieu, de nombreux représentants de la profession ont fait le déplacement.

Georges Vernay avait redonné ses lettres de noblesse à ce vin blanc aux arômes complexes.
Il présida l'appellation pendant trente ans, favorisant la plantation du viognier (seul cépage de l'appellation) dans des zones pierreuses impraticables où personne n'osait plus s'aventurer pour produire du vin, avec jusqu'à 45 degrés de pente.

Ravagée par le phylloxéra à la fin du 19e siècle, abandonnée par les viticulteurs après guerre, l'appellation Condrieu comptait à peine 8 hectares en 1960... contre environ 180 en production aujourd'hui.
"Pour tous les vignerons c'est une perte immense, une grande tristesse", a témoigné Christophe Semaska, présent comme beaucoup d'autres vignerons pour lui rendre un dernier hommage à l'église de Condrieu (Rhône).

Ce vignoble acrobatique, rétif à la mécanisation, s'étend à 40 kilomètres au sud de Lyon, sur la rive droite du Rhône.
Sur le coteau de Vernon, le Domaine Georges Vernay, référence des Côtes du Rhône septentrionales, est exploité par sa fille Christine depuis 1997.

 

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus