Cambriolage du musée de Fourvière : émotion après le vol de la couronne de la Vierge

Lyon - émotion au lendemain du vol de la couronne de la Vierge
Reportage V.Benais / B.Arsenault / F.Gramond - 14/5/17 - Intervenants : Magaly Chatin; Déléguée générale de la Fondation de Fourvière / Bernard Berthod, Conservateur du Musée de Fourvière / Mgr Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon - France 3 RA

Dans la nuit de vendredi à samedi, des malfaiteurs se sont introduits dans le Musée d'Art Religieux de Fourvière. Ils sont repartis en emportant le joyau du Trésor de Fourvière, la couronne de la Vierge. Un vol éclair réalisé en moins de 5 minutes. Des réactions au lendemain de l'annonce des faits.

Par Dolores Mazzola

La couronne de la Vierge : 4 kg d'or et 1791 pierres précieuses... / © France 3 RA
La couronne de la Vierge : 4 kg d'or et 1791 pierres précieuses... / © France 3 RA

La découverte de la disparition de cette pièce majeure a été un véritable choc pour l'équipe du musée d'Art Religieux de Fourvière. "On était tous effondrés," a confié Magaly Chatin, Déléguée générale de la Fondation de Fourvière.
Ironie du sort, la précieuse couronne de la Vierge, ornée de 1791 pierres était à l'abri des convoitises dans le coffre d'une banque, de 1940 à 2015. Elle avait été exceptionnellement montrée au public, à l'occasion du centenaire de la Basilique de Fourvière en 1996. Elle avait aussi été montrée en 2005, pour quelques jours.

La couronne était présentée dans les collections permanente depuis peu. La pièce maîtresse du Trésor de Fourvière était actuellement visible à l'occasion de l'exposition "Andes Célestes" qui se tient jusqu'au 30 juin. Les visiteurs pouvaient ainsi l'admirer avant le lancement des travaux du musée. Un chantier de deux ans qui doit démarrer cette année. La précieuse couronne devait donc retourner au coffre le temps des travaux.

"Nous avions décidé de la montrer aux Lyonnais. C'est une pièce est fort belle et fort riche mais qui appartient aux Lyonnais," explique le conservateur du Musée, Bernard Berthod. La couronne exposée aux regards était pourtant sous haute-protection à l'abri d'une épaisse vitre blindée ... "ça n'a pas suffit face à des malfaiteurs hautement équipés et pugnaces," a déploré le conservateur. Ils sont venus à bout de la protection blindée à l'aide d'une masse et d'une disqueuse en trois minutes. Deux autres pièces, plus modestes (un anneau et un calice), ont été emportées par les malfaiteurs lors de ce cambriolage éclair. 

La réaction du Cardinal Barbarin
Vol de la couronne de la Vierge : réaction du Cardinal Barbarin
Propos recueillis par V.Benais, B.Arsenault - 14/5/17 - France 3 RA

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sécheresse : en Haute-Loire, des mesures de restriction d’eau pourraient être prises

Près de chez vous

Les + Lus