“Contrats aidés : Emplois utiles ou chômeurs déguisés” ? DEP vous invite au débat !

C'est la rentrée pour "Dimanche en politique" qui reprend cette semaine avec ce sujet d'actualité : La baisse drastique des contrats aidés. Vous pouvez contribuer à l'émission en live sur Facebook vendredi à 17h en répondant à la question: "Contrats aidés: Emplois utiles ou chômeurs déguisés?"     

Par Philippe Bette


Le gouvernement en parle comme d'un dispositif "coûteux et inefficace". Les contrats aidés ...Un terme générique qui englobe toutes sortes d'emplois largement subventionnés, qui permettent de rendre de nombreux services et qu'occupent plutôt des personnes peu qualifiées.

Des jobs donc très utiles mais que l'Etat remet en cause en annonçant une baisse des dotations. Une décision soudaine qui, à quelques semaines de la rentrée, a pris de court de nombreuses collectivités et beaucoup d'associations qui y avaient systématiquement recours. C'est ce sujet sensible et polémique dont s'empare l'équipe de "Dimanche en politique" pour son émission de rentrée...

Point de départ de cette émission, un  reportage de Farid Haroud et Laure Crozat, diffusé dans le JT du 6 septembre, qui illustre parfaitement les conséquences  de cette mesure pour Emmaüs à Mably (Loire) , un centre de recyclage parmi les plus importants de l'association en France. Où l'on voit bien que ces contrats aidés constituaient un marchepied pour des personnes tenues à l'écart des circuits traditionnels de l'économie ...  
 
Le gouvernement répond que ces contrats aidés constituent  un système trop coûteux pour l'Etat et qu'ils n'offrent pas de véritables perspectives professionnelles aux bénéficiaires.

Le Premier ministre a donc annoncé qu'il réduisait la voilure avec un objectif de 320 000 contrats aidés d'ici à la fin 2017 (contre 459 000 en 2016) et seulement 200 000 en 2018.  


Et vous, qu'en pensez vous ? Vous pouvez contribuer à l'émission "Dimanche en politique" en répondant à notre questionnaire
  

Vous pourrez suivre l'émission en live sur notre page Facebook à partir de 17H et réagir en direct . Vos questions et vos réactions pourront être reprises en direct par Olivier Michel qui animera le débat.      
                     

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Vélo'v, nouvelle génération

Près de chez vous

Les + Lus