Corbas : marche blanche en souvenir de Michèle et d'Estelle, victimes d'un double homicide

La population de Corbas a participé mercredi soir à une marche blanche en souvenir de Michèle et de sa fille Estelle, victimes d'un double homicide. Des voisins, des amis, des anonymes, 300 personnes on tenu à se recueillir dans l'émotion et l'incompréhension. Le père de famille a été écroué.      

Par Philippe Bette

L'émotion était toujours palpable mercredi soir à Corbas où était organisée une marche blanche en souvenir de Michèle et de sa fille Estelle, 18 ans retrouvées mortes, tuées à coups de couteau dans le quartier des Balmes, en fin de semaine dernière . Des amis, des voisins, tous ceux qui les fréquentaient ont tenu à leur rendre hommage par un moment de recueillement.

Michèle était une femme discrète et souriante. Une dispute conjugale est à l'origine de ce drame familial. Le père de famille a été mis en examen pour "homicides volontaires aggravés" et écroué. Il reconnaît partiellement les faits mais accuse sa femme d'avoir tué sa fille. C'est la raison pour laquelle il aurait commis l'irréparable. Une version que la justice confronte à de nouveaux témoins.
 
Quoi qu'il en soit, la mort des deux femmes remonterait à la mi-juin et c'est leur disparition, signalée par la famille, qui a fini par permettre leur découverte. L'autre enfant du couple, un garcon de 11 ans, a échappé aux violences. Il aurait vécu dans le logement en ignorant tout du drame.  

Double homicide : marche blanche pour Michèle et Estelle
Plusieurs dizaines de personnes ont participé mercredi soir à Corbas à une marche blanche en hommage à Michèle et à Estelle, victimes d'un double homicide.Des voisins et des amis ont participé à ce moment de silence et de recueillement. Le père de famille a été mis en examen pour "homicides volontaires aggravés".
                 

       

Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus