Karim Benzema tacle M. Valbuena et sympathise avec E. Macron

© Curto de la Torre/AFP
© Curto de la Torre/AFP

Karim Benzema se livre dans une interview publiée par l'Equipe où il dit son ressentiment à l'encontre de Mathieu Valbuena à propos de la sextape qui lui vaut sa mise en examen. Il explique aussi avoir sympathisé avec le nouveau président de la République pendant sa campagne.       

Par Philippe Bette

Karim Benzema est fâché.Très fâché même contre Mathieu Valbuena  à qui il reproche presque aujourd'hui d'avoir inventé l'histoire de la fameuse sextape qui lui vaut sa mise en examen et qui lui a coûté aussi sa sélection en équipe de France pour l'Euro 2016. Dans une longue interview publiée ce mercredi dans l'Equipe, le joueur du Real Madrid exprime son ressentiment et répéte qu'il est toujours disponible pour jouer avec les Bleus.    


Karim Benzema accuse Valbuena, le joueur de Lyon, d'avoir menti .  "Il faut vraiment qu'il arrête d'inventer. Il me rend fou à continuer de mentir ! Tout ça vient de lui, cette affaire de sextape. Il avait juste à dire la vérité sur ce qui s'est vraiment passé."

"Tout est parti de son histoire", s' emporte-t-il : "A  l'entendre au départ, je suis une racaille, je l'ai menacé, je lui ai fait peur, tout ce que tu peux inventer".  "c moi ! (...) Mais il se fout de la gueule du monde ! Il a pété les plombs ou quoi !", ajouteé l'attaquant privé d'équipe de France depuis octobre 2015. 

"Moi, ça fait plus d'un an et demi que je suis son pire ennemi, un mauvais exemple, un voyou, que je dois me faire sanctionner, qu'on me traîne dans la boue, qu'on salit mon nom et ma famille (...). Il (Valbuena) la ramène, dit qu'on peut rejouer ensemble... Mais il faut qu'il arrête ses conneries !".

Karim Benzema en profite aussi aussi pour passer un message au sélectionneur de l'équipe de France. Même s'il dit ne plus rien attendre. "Sportivement, je suis quasiment au maximum. Ça me ferait vraiment plaisir de revenir en bleu. J'irai toujours en équipe de France avec la même motivation", laissant clairement entendre qu'il est toujours disponible pour une nouvelle sélection.  

Benzema félicite Macron 

Karim Benzema explique encore  que les milieux politiques ont interféré dans son éviction de l'équipe de France au moment de l'Euro. : "Quand ton nom est cité par le premier ministre (Manuel Valls ) puis par le président de la République (F. Hollande), ça devient compliqué". Précisément. Le joueur n' a pas attendu pour regagner là le terrain perdu, l'air de rien. Il s'est empressé de poster sur Tweeter un message de félicitations au nouveau président de la République, dès son élection.  

Questionné sur ses liens avec Emmanuel Macron , Karim Benzema raconte qu'il le connaît pour l'avoir rencontré plusieurs fois déjà.

"Je l'ai déjà vu trois ou quatre fois. On a mangé ensemble. C'est un fan de foot. On a échangé. Je l'ai rencontré la première fois grâce à une connaissance commune à Lyon  Je l'ai connu avant qu'il se lance. Mais on ne va pas en faire des tonnes là-dessus. Je n'attends rien de lui . Mais ses phrases sur moi seront peut-être meilleures "  

A 24 heures de la liste de Didier Deschamps pour affronter le Paraguay, la Suède et l'Angleterre qui sera annoncée jeudi, Benzema "reste à la disposition de l'équipe de France". Et il ne désespère pas de regagner bientôt un peu de considération, voire la reconnaissance de la France, au plus haut niveau.         



Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Images de l'incendie à Chambod (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus