Législatives 2017. La gauche alternative résiste à St Etienne et à Lyon

la maire du 1er arrondissement de Lyon (GRAM) Nathalie Perrin Gilbert au micro de Paul Satis
la maire du 1er arrondissement de Lyon (GRAM) Nathalie Perrin Gilbert au micro de Paul Satis

C'est la "petite" surprise de ce scrutin : La gauche alternative se hisse au second tour dans trois circonscriptions du Rhône et dans la deuxième circonscription de la Loire, résistant à la "République en marche". Avec des scores qui ne lui permettent pas,toutefois,d'espérer l'emporter.             

Par Philippe Bette

Outre la puissance de la vague "Macron ", c'est la résistance de la gauche alternative qui crée la surprise de ce second tour. C'est le cas à St Etienne où Andrée Taurigna (La France insoumise) parvient au second tour avec 15,38% des voix derrière Jean Michel Mis ("En marche"). Dans cette deuxième circonscription de la Loire, Jean Luc Mélenchon était arrivé deuxième (24,15%) juste derrière E. Macron (25,12%) lors du premier tour de présidentielles.

Même phénomène dans les trois premières circonscriptions du Rhône où de la même facon, les candidats de la gauche altermondialiste se hissent au second tour, parvenant même à éliminer des pointures politiques. Là encore, il y a une certaine logique : Jean-Luc Mélenchon avait reussi ici des scores élevés autour de 23/25% au premier tour des présidentielles.   


Dans la troisième circonscription du Rhône, Pascal Lebrun (France insoumise) élimine d'emblée Nora Berra , ex secrétaire d'Etat à la santé de Nicolas Sarkozy et s'impose au second tour avec 15,88% des voix derrière l'ex député socialiste Jean Louis Touraine  (42,84%).Cette circonscription comprend des quartiers occupés par une population de jeunes travailleurs précarisés.  

Dans la deuxième circonscription, toujours au coeur de Lyon, Nathalie Perrin Gilbert, la maire du 1er arrondissement de Lyon, se hisse elle aussi au second tour avec 18,04% des voix avec une étiquette "Gram" qui rassemble des collectifs de citoyens et de militants de gauche. Sur les pentes de la Croix Rousse, elle a pris des positions tranchées contre la politique municipale de Gérard Collomb, lui reprochant notamment sa politique immobilière élitiste.

Nathalie Perrin Gilbert (GRAM)


Dans la première circonscription, c'est un jeune militant de la France insoumise, Elliott Aubin, qui avec 13,75% élimine Anne Lorne, candidate des Républicains, déléguée de "Sens commun" et qui s'était distinguée par son rôle dans les manifestations lyonnaises contre "le mariage pour tous". Il affrontera le maire centriste du 5ème arrondissement Thomas Rudigozet candidat d' "En marche" arrivé largement en tête du premier tour (46,88%).  

Elliott Aubin

         
Alors certes, ces candidats de gauche sont loin de pouvoir s'imposer au second tour. Leurs résultats traduisent toutefois une résistance populaire notable à la politique locale de Gérard Collomb et au courant social libéral incarné par Emmanuel Macron.

Lyon : La gauche alternative resiste bien à la vague Macron
C'est la "petite" surprise de ce scrutin : La gauche alternative se hisse au second tour dans trois circonscriptions du Rhône et dans la deuxième circonscription de la Loire, résistant à la "République en marche". Avec des scores qui ne lui permettent pas,toutefois,d'espérer l'emporter.



Mais en refusant de s'allier au parti communiste, la France insoumise passe à côté d'une qualification quasiment acquise dans la quatorzième circonscription du Rhône. Son candidat, Benjamin Nivard est éliminé dès le premier tour avec 14,59%, de même que la maire communiste de Venissieux (10,45%). Une division qui lui coûte peut-être même une victoire possible face au maire de Feyzin et candidat d' "En marche" (36%).


Si  la "France insoumise"se félicite globalement que ses idées progressent dans l'agglomération lyonnaise, elle regrette troutefois "de graves problèmes dans l'organisation du scrutin" . Le mouvement regrette notamment que certains bureaux de vote n'aient pas été approvisonnés en bulletins dans le 8ème arrondissement de Lyon : "Un cadre d'expression de la démocratie qui se dégrade et qui doit alerter"...                
                   

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Allier : Moulins pense avoir trouvé la solution pour redynamiser son centre-ville

Près de chez vous

Les + Lus