Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais démarre fort en maîtrisant Strasbourg (4-0)

Le Caribéen Mariano Diaz acclamé par André Traoré et Sergi Darder après l'un de ses buts samedi soir face à Strasbourg. / © AFP / PHILIPPE DESMAZES
Le Caribéen Mariano Diaz acclamé par André Traoré et Sergi Darder après l'un de ses buts samedi soir face à Strasbourg. / © AFP / PHILIPPE DESMAZES

L'OL a parfaitement démarré la nouvelle saison de la Ligue 1 en infligeant une cuisante défaite au RC Strasbourg Alsace.

Par Quentin Vasseur avec AFP

Il y a des saisons qui commencent très bien. L'Olympique Lyonnais a frappé fort samedi 5 août en battant largement Strasbourg au Groupama Stadium.

L'OL se hisse ainsi en tête du classement dès la première journée de Ligue 1, devant le Paris SG grâce à la différence de buts. 


Les doublés de Diaz et Fékir


Les Lyonnais doivent ce succès à deux doublés de Mariano Diaz et Nabil Fekir. Mariano, avait la lourde tâche de faire oublier le buteur Alexandre Lacazette, transféré cet été à Arsenal pour 53 millions d'euros. Pari réussi, puisqu'il a donné l'avantage à l'OL dès la 23e minute.

C'est le tout premier but du joueur à Lyon. Mariano Diaz, recruté cet été pour 8 millions d'euros en provenance du Real Madrid où il évoluait dans la réserve en 2e division espagnole, a marqué son second but à la 61minute en profitant d'une mésentente enter deux défenseurs strasbourgeois.

Juste avant le doublé du Caribéen, le nouveau capitaine de l'OL Nabil Fekir avait déjà porté le score à 2-0 avec un penalty accordé pour une faute de Pablo Martinez sur Bertrand Traoré à la 59e minute.

Ce n'est que le premier match et je ne veux pas tirer de conclusions hâtive


Cela n'a pas empêché Fekir d'ajouter un quatrième but dans le temps additionnel après une passe de Maolida qui avait remplacé Mariano, portant le score final à 4-0.

Pas de quoi s'enflammer pour autant, après une victoire somme toute logique. "Ce n'est que le premier match et je ne veux pas tirer de conclusions hâtives" observe l'entraîneur lyonnais Bruno Genesio."Il faut être régulier dans cette discipline et cette organisation. "

"L'idée était d'être plus solide à la perte du ballon car c'est ce qui nous a empêché d'être dans les trois premiers la saison dernière alors que nous avions marqué 114 buts" a poursuivi le technicien. Nous avons mis l'accent là-dessus mais ce n'est qu'un premier match".

Sur Twitter, les supporters ont en tout cas rendu hommage aux auteurs des deux doublés.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le combat des reines d'Hérens

Près de chez vous

Les + Lus