Lyon : Eddy Mitchell au 9è Festival Lumière

Monsieur Eddy, un amoureux du cinéma de genre. / © LOIC VENANCE / AFP
Monsieur Eddy, un amoureux du cinéma de genre. / © LOIC VENANCE / AFP

Samedi 14 octobre, à la Halle Tony Garnier à Lyon, le chanteur, dont la passion pour le cinéma est bien connue, sera l'invité d'honneur de la soirée d’ouverture du Festival Lumière. Le présentateur de "La Dernière Séance" a longtemps mis des films du patrimoine à l'affiche des soirées télé.

Par Sandra Méallier

Entre 1982 et 1998, Eddy Mitchell a inventé une nouvelle manière de parler de cinéma à la télévision. L'émission "La Dernière Séance" (du titre de l’une de ses plus célèbres chansons) était dédiée aux classiques du cinéma américain : westerns et films noirs. Il rendait ainsi hommage aux salles de quartier, et aux monstres sacrés autant qu'aux petits maîtres d’Hollywood.

"Monsieur Eddy" est un authentique amoureux du cinéma dont il connaît l’histoire et l’actualité sur le bout des doigts. A l’antenne, il fait partager son érudition au grand public. Grâce à lui, les films d’André De Toth, de Gordon Douglas et de Jules Dassin passent en prime time sur les chaines du service public, qui peut s’enorgueillir de former de nouvelles générations de cinéphiles.

Chanteur, cinéphile et acteur


Eddy Mitchell est aussi passé devant la caméra : il joue un flic chez Jean-Claude Missiaen avec Gérard Lanvin, tombe amoureux d’un porte-clé chez Marco Ferreri aux côtés de Christophe Lambert, campe un simple d’esprit d’anthologie dans Coup de Torchon de Bertrand Tavernier en 1981 et obtient, en 1995, le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Bonheur est dans le pré d’Étienne Chatiliez. On le retrouve chez Claude Lelouch pour Salaud, on t’aime, il tourne actuellement le premier film de Christophe Duthuron, l’adaptation d’une BD à succès, Les Vieux fourneaux, avec Pierre Richard et Alice Pol.

Après l’ouverture, il rencontrera le public dimanche 15 octobre à 11h15 au Pathé Bellecour et présentera Coup de torchon dimanche 15 octobre à 17h30 au Pathé Bellecour.

Eddy Mitchell vient compléter une belle délégation d’artistes auxquels le festival rend hommage dans ses premiers jours : Tilda Swinton, Michael Mann, Guillermo del Toro, Alfonso Cuarón ou Jean-François Stévenin (suivis dans la semaine par Diane Kurys, William Friedkin, Anna Karina, Jean-Paul Rappeneau ou Nicolas Winding Refn). Toutes ces personnalités seront accompagnées de nombreux autres invités pour ouvrir, avec les 5000 spectateurs, la grande fête du cinéma classique.

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu musique

A Clermont-Ferrand, l’Etablissement de placement éducatif accompagne les jeunes délinquants

Près de chez vous

Les + Lus