Lyon : l' Etat donne son feu vert au déclassement de l'autoroute

L' Etat a annoncé hier soir le déclassement de l'autorouté  A6/A7 qui traverse Lyon. Cette déqualification va permettre sa transformation en boulevard urbain.Le sénateur-maire Gérard Collomb s'en est réjoui aussitôt en parlant d "'une avançée historique pour Lyon et sa métropole".  

© Max PPP
Le maire de Lyon Gérard Collomb (PS) a annoncé mardi sur son compte Twitter le déclassement par l'Etat de la portion de l'autoroute A6-A7 qui traverse la ville et qu'il souhaite transformer en boulevard urbain.


Résultat d'une politique menée dans les années 1960 par l'ancien maire Louis Pradel,le système autoroutier passant au coeur de Lyon, sous la colline de Fourvière et le long du Rhône, est considéré comme un échec urbanistique majeur et une cause de congestion du trafic routier dans la capitale des Gaules.

La requalification de cette portion d'autoroute est un serpent de mer de l'aménagement urbain de l'agglomération lyonnaise, mais le maire de Lyon avait confié devant la presse fin février espérer "aboutir à quelque chose dans des délais assez brefs".Le maire socialiste de la troisième ville française avait relevé que le grand contournement est de l'agglomération était payant, la traversée de Lyon par l'autoroute étant, elle, gratuite au sud de Villefranche-sur-Saône, "alors que la logique serait que la traversée de la ville soit payante et le contournement gratuit", avait-t-il noté.

M. Collomb avait précisé que les habitants de Lyon devraient être exemptés d'un tel péage pour emprunter l'autoroute qui passe sous la colline de Fourvière, avant de longer la rive droite du Rhône et de continuer vers le sud.Sur la partie de cet axe longeant le Rhône, il avait indiqué que des feux rouges seraient installés, une fois son déclassement obtenu: "ce ne sera plus une autoroute", a-t-il assuré. Des circulations seront également prévues pour les vélos et les piétons en bordure de fleuve.

durée de la vidéo: 01 min 12
Déclassement de l'autoroute qui traverse Lyon



Les Républicains réclament "une concrétisation très rapide"   

Le groupe des Républicains se réjouit du déclassement qui contribuera à "un air plus respirable" pour la ville de Lyon et le quartier Perrache. Il réclame "une concrétisation juridique très rapide". Michel Havard estime que le Président de la Métropole doit engager sans tarder une réflexion sur toutes les infrastructures routières autour de Lyon  "laissées en jachère depuis trop longtemps". 

"Un bon début" pour l'UDI


Dans un communiqué, le maire et les élus du 2ème arrondissement se réjouissent du déclassement de l'autoroute qui est un "bon début pour faire sauter le bouchon lyonnais". Le maire Denis Broliquier (UDI) estime néanmoins "qu'il faut maintenant avancer sur des alternatives : relancer l'Anneau des Sciences et boucler les 10kms manquants du grand contournement Est ".  

De la même facon, les élus UDI de la métropole souhaitent que le plan pluriannuel des investissements soit réétudié , notamment pour réaliser "en amont de Brignais un barreau reliant la future A45 à l'A47 puis à l'A7"
  

"Une décision dans le sens de l'histoire" pour les Verts 


"Europe Ecologie - Les Verts" estime pour sa part qu'il s'agit là "d'un grand pas vers la fin du règne de la voiture individuelle comme seule boussole des aménagements urbains et vers la suppression du transit des poids lourds au coeur de notre ville". Rémi Zinck, secrétaire d'Europe Ecologie-Les Verts considère que "cette décision va dans le sens de l'histoire contrairement à de nombreux projets comme le projet de construction de l'A45 ou l'anneau des Sciences"    
     
Le reportage dans le 19/20 Rhône-Alpes
durée de la vidéo: 01 min 57
Lyon : l' Etat donne son feu vert au déclassement de l'autoroute ©France 3 RA
Intervenants
1 - Bruno Béranger - Riverain
2 - Cécile Beauvallet - Riveraine
3 - Denis Broliquier - Maire UDI du 2ème arrondissement de Lyon
4 - Gérard Collomb - Sénateur-Maire PS de Lyon - Président de la Métropole de Lyon

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter