A Lyon, il y a le 8 décembre, réputé pour son hommage à Marie et le ...8 septembre. Une date tout aussi incontournable pour les élus lyonnais qui se rendent à la basilique de Fourvière pour remettre un écu d'or symbolique aux autorités religieuses avant d'assister à la messe solennelle et à la bénédiction de la cité par l'archevêque .

Cette cérémonie, dite du "Voeu des Echevins", remonte à 1643 où les édiles avaient promis en leur temps de prêter allégeance à l'Eglise pour peu que la Vierge Marie protège la ville des épidémies. Cette tradition demeure mais elle est considérée par les défenseurs de la laïcité comme une atteinte à la loi de 1905 instituant justement la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

Une trentaine de manifestants se présentant au nom de six associations laïques ont manifesté devant le parvis de la basilique de Fourvière avant la messe officielle, à laquelle participait toute la classe politique lyonnaise. Ils dénonçaient une atteinte à la loi de 1905, comme une intrusion du religieux dans la vie publique.         

Le reportage de Sylvie Adam et Yaëlle Marie :      

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Mais la surprise n'était pas tout à fait là où on l'attendait. Elle est venue de Mgr Barbarin lui-même qui aprés avoir salué Gérard Collomb pour sa fidélité à ce lieu,  s'est aussi dit tout aussi surpris de voir le ministre de l'Intérieur, ministre d'Etat ...à Lyon alors qu'on l'attendait plutôt à St Barthélémy et à St Martin pour réconforter les populations victimes de l'ouragan Irma.         

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.