Dans le Rhône, 1 200 places d'urgences pour passer l'hiver

En octobre 2017, poussées par l'augmentation du nombre de migrants, les demandes d'hébergements ont augmenté de 12% par rapport à 2016. / © France 3 RA
En octobre 2017, poussées par l'augmentation du nombre de migrants, les demandes d'hébergements ont augmenté de 12% par rapport à 2016. / © France 3 RA

L'état a prévu 1 200 places d'hébergement d'urgence dans le Rhône cet hiver. Mais il fait face à une demande en très forte hausse.

Par Mathieu Boudet

Chaque hiver, du 1er novembre au 31 mars, l'état met en place des capacités supplémentaires d'accueil d'urgence pour les sans-abris. Il prévoit 1 200 places cette année dans l'agglomération lyonnaise, en plus de près de 6 000 places prévues tout au long de l'année.

Sur ces 1 200 places supplémentaires, 850 sont disponibles à tout moment, et 350 pourront être aménagées dans des gymnases en cas de grand froid.


500 nuits d'hôtel


En tout, 500 places sur les 1 200 places disponibles, sont en fait des nuits d'hôtel. Le recours aux places d'hôtels n'est pas satisfaisant pour les autorités, car il s'avère particulièrement coûteux et inadapté à toute logique de réinsertion. Pourtant, il est en augmentation cette année, à cause de la difficulté des pouvoirs publics à trouver des logements. Entre 2012 et 2017, les capacités d'hébergement du Rhône ont néanmoins progressé de 124%, pour faire face aux besoins. 


Des migrants plus nombreux


Le nombre de personnes sans-abris est en progression constante, et la tendance se poursuit en 2017. En octobre 2017, les demandes d'hébergements ont augmenté de 12% par rapport à 2016. L'augmentation du nombre de migrants, demandeurs ou déboutés du droit d'asile, en situation de détresse, en est la cause principale. Selon la préfecture du Rhône, les trois quart des demandes d'hébergement d'urgence faîtes auprès du 115 concernent des étrangers hors Union Européenne.



3.6 millions d'euros pour l'hébergement d'urgence


Les services de l'état consacreront cette année 3.6 millions d'euros pour financer l'accueil d'urgence cet hiver dans le Rhône, Le dispositif d’hébergement pérenne, composé de 5 694 places à l'année, s’élève à 56,8 millions d’euros par an.

Sur le même sujet

Réactions après médaille de bronze

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne