Rhône : des détenus incendient leurs cellules, l'un d'eux grièvement blessé

© France 3 Rhône-Alpes
© France 3 Rhône-Alpes

Trois détenus de la prison pour mineurs de Meyzieu ont mis le feu à leurs cellules respectives lundi soir. L'un d'entre eux, gravement intoxiqué, a dû être hospitalisé. 

Par Mathieu Boudet

Lundi soir, trois détenus de la prison pour mineurs de Meyzieu, commune de la métropole de Lyon, ont incendié leurs cellules, sans que l'on ne connaisse pour l'heure les causes de leur geste.

"Un premier feu assez important s'est déclaré en fin d'après-midi. Pendant ce temps, un autre feu est parti d'un bâtiment différent, puis un troisième encore ailleurs"", a indiqué à l'AFP Alain Chevalier, secrétaire régional du syndicat de surveillants Ufap-Unsa. Un quatrième incendie, moins important celui-ci, s'est déclaré avant que la situation ne soit complètement maîtrisée. 

D'après les premières constatations, des fils d'alimentation électrique ont été dénudés à l'arrière de téléviseurs pour provoquer les incendies, a-t-on appris de source policière. 

Un détenu gravement intoxiqué

L'un des auteurs de l'incendie a dû être évacué dans un état grave, intoxiqué par les fumées. Hospitalisé à l'hôpital Edouard Herriot, son pronostic vital est toujours engagé ce mardi.

Cette pratique et le risque d'intoxication qui l'accompagne est qualifiée de "fréquente" par le responsable syndical, M. Chevalier : "L'EPM de Meyzieu fait partie des établissements dans le Rhône où les violences sont les plus importantes".

Le parquet de Lyon a indiqué avoir ouvert une enquête pour "destruction volontaire de bien par incendie". Deux détenus ont été placés en garde à vue. 

Sur le même sujet

La fête des bûcherons à Mijoux (Ain)

Près de chez vous

Les + Lus