Vénissieux : l'hémorragie d'emplois industriels se poursuit avec Avadel Research

Les salariés d'Avadel Research ont fait grève sur le site mercredi dernier
Les salariés d'Avadel Research ont fait grève sur le site mercredi dernier

L'hémorragie d'emplois industriels se poursuit à Venissieux où Avadel Pharmaceutics s'apprête à licencier la moitié de l'effectif après la délocalisation de son siège en Irlande. Une stratégie dénoncée par la CGT .      

Par Philippe Bette

Quelques mois seulement après le déménagement de son siège social en Irlande, le groupe pharmaceutique Avadel vient d'annoncer la suppression de  47 postes sur les 101 que compte le site de Venissieux. Soit la moitié de l'effectif global de ce bureau de recherches et développement pharmaceutique . Ce qui alimente les craintes d'une fermeture définitive du site à plus ou moins court terme.   

Avadel research est une filiale du groupe Avadel Pharmaceutics qui a décidé de délocaliser son siège à Dublin fin 2016 pour bénéficier d'une fiscalité plus avantageuse. Le plan de sauvegarde de l'emploi est d'autant plus mal ressenti dans l'entreprise que le groupe a réalisé un chiffre d'affaires record estimé à 52,5 millions d'euros selon le PDG lui-même .

La CGT dénonce la stratégie de ces grands groupes internationaux dont la politique est dictée par des profits immédiats. A Venissieux, l'hémorragie se poursuit puisque la ville a perdu 2600 emplois industriels en trois ans.

Venissieux :hémorrragie d'emplois industriels
L'hémorragie d'emplois industriels se poursuit à Venissieux où Avadel Pharmaceutics s'apprête à licencier la moitié de l'effectif après la délocalisation de son siège en Irlande. Une stratégie dénoncée par la CGT .
  

A lire aussi

Sur le même sujet

Allier : À la découverte d'un petit château de Versailles

Près de chez vous

Les + Lus