750 coureurs à l'assaut du tremplin olympique de Courchevel en Savoie pour le Redbull 400

Pour la première fois en France, Courchevel, en Savoie, accueillait samedi 10 juin une étape du RedBull 400. Le principe est simple : il faut partir, en courant, à l'assaut du tremplin olympique de la station. De quoi donner du fil à retordre aux sportifs les mieux entraînés. 

Par Cyrielle Cabot

C'est comme s'il fallait remonter un toboggan géant en courant. 

Ce samedi 10 juin, 750 coureurs et coureuses se sont lancés un défi fou. Par vagues de 40 participants, ils se sont élancés en courant à l'assaut du tremplin olympique de Courchevel, en Savoie.

Si les premiers 50 mètres sont plats, les coureurs se sont ensuite retrouvés confrontés à un mur incliné à 36 degrés avec 140 mètres de dénivelé.
 


Arrivés en haut, même les plus sportifs sont épuisés. "On aime bien les défis un peu cons", admet l'un. "C'est une façon de tester nos limites", explique l'autre. 

Un défi sur 14 tremplins du monde


Pour cette première édition du Redbull 400 à Courchevel, les inscriptions ont été bouclées en 40 minutes. Un joli succès pour cet événement mondialement connu. Il y a en effet quatorze épreuves dans le monde, sur les plus grands tremplins olympiques.


JTS Red Bull 400 Courchevel
Eddy, coureur Jean-Michel Faure, directeur de course RedBull 400 Swam Juillaguet, coureur équipe de France ski alpinisme

 

Sur le même sujet

Le Tour de France vu depuis La Mure

Près de chez vous

Les + Lus