Les Belleville en Savoie, refuge pour l'abeille noire menacée

Ce week-end, sur la commune des Belleville en Savoie, on fêtera l'abeille noire. Expos, conférences, dégustations de produits et même massages au miel. Au coeur de la manifestation, l'inquiétude pour cette espèce de plus en plus menacée. Mais qui a trouvé refuge dans le Parc de la Vanoise.

Par Jean-Christophe Pain

C'est un site unique dans le Parc de la Vanoise. A 1600 mètres d'altitude, la vallée sauvage et retirée des Encombres.

C'est là que les apiculteurs ont installé, le printemps dernier, un rucher de fécondation dédié à l'abeille noire. Pour éloigner les reines des bourdons d'origine étrangère. 


Aujourd'hui l'Apis mellifera mellifera, est menacée par l'hybridation. Elle pourrait, en se mélangeant à d'autres espèces, perdre ses qualités acquises au fil des millénaires.

L'abeille noire s'est en effet adaptée aux conditions montagnardes. Exemple : l'hiver, long et rigoureux, la reine noire réduit sa population. Elle régule sa procréation. L'abeille noire est reconnue pour la longévité de ses ouvrières et sa capacité à faire face aux conditions extrêmes de l'hiver.

La principale menace pour cette espèce devenue montagnarde, c'est l'importation massive d'abeilles italiennes ou asiatiques, réputées plus productives.

Une étude génétique réalisée par le CNRS auprès de 350 ruches de la commune des Belleville en Savoie a en effet relevé un taux d'hybridation de plus de 35%.

L'abeille noire aux Belleville en Savoie
Intervenants : Jean-Louis Carret apiculteur vice-président CETA, Guy-Noël Grosset chargé mission Parc National Vanoise, André Plaisance maire Commune des Belleville Equipe : Françoise Guais, Dominique Semet, Eric Achard

Les apiculteurs locaux sont donc désormais invités à déposer leurs ruches sur le site "protégé" des Encombres. Il ne s'agit pas de condamner l'utilisation d'autres sous-espèces pour l'apiculture mais bien de préserver ce capital génétique avant qu'il ne disparaisse.


Face à la menace, apiculteurs, commune des Belleville et Parc national de la Vanoise ont décidé d'unir leurs efforts : un Conservatoire, des panneaux de sensibilisation, un projet de musée, et ce week-end à Saint-Martin-de-Belleville une grande fête. Pour tout savoir sur l'abeille noire !





Sur le même sujet

Mélenchon à Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus