A Saint-Genix-sur-Guiers, en Savoie, la mairie autorise par erreur un concert d'extrême droite

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

En Savoie, le maire de la commune de Saint-Genix-sur-Guiers est tombé des nues quand il a su que sa salle communale avait servi de salle de concert à des groupes affiliés à l'extrême droite radicale de sensibilité néo nazie. Lui pensait autoriser un simple rassemblement de motards. 

Par Cyrielle Cabot

De prime abord, Saint-Genix sur Guiers, en Savoie, est un village tranquille de 2 500 habitants. D'habitude, il est surtout connu pour son gateau, le Saint-Genix. Mais depuis le 28 janvier 2017, la commune fait parler d'elle pour une affaire bien plus dérangeante... 

Ce samedi soir, sa salle polyvalente accueillait un rassemblement de motard autour d'un concert du groupe "Call of Terror". Des bières, des blousons en cuir et des chanteurs de Hard Metal. Jusque là, rien de bien gênant. 

500 personnes rassemblées

Sauf que ce pseudo concert avait de fortes allures de rassemblement néo-nazi ! Pas loin de 500 fanatiques s'étaient rassemblés pour l'occasion, après que l'information a circulé discrètement sur les réseaux sociaux.

Le voisinage et la gendarmerie de Saint-Genix n'y ont vu que du feu. Effectivement, l'homme qui était venu à la mairie demander l'autorisation d'organiser ce concert ressemblait à monsieur tout le monde. Il s'était d'ailleurs présenté comme un chef d'entreprise d'Annecy.

"Quelqu'un se présente en disant vouloir louer une salle pour un rassemblement de motard. On fait confiance aux gens. Tout était en règle", plaide le maire. 

C'est finalement le quotidien, le Dauphiné Libéré qui découvre le pot-au-rose. 

A Saint-Genix-sur-Guiers, en Savoie, la mairie autorise par erreur un concert d'extrême droite
Avec : Joël Primard, maire(PS) de St-Genix-sur-Guiers

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Inauguration du chemin des planètes dans le Cantal, un sentier de plusieurs kilomètres

Près de chez vous

Les + Lus