Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

En Savoie, le jardin solidaire les Triandines peine à se remettre de la tempête Zeus

© Damien Borrelly
© Damien Borrelly

A Cognin, en Savoie, les Triandines, chantier d'insertion par le maraîchage biologique, a subi de gros dégâts lors de la tempête Zeus. Ce jardin solidaire fait appel à la générosité de chacun pour reconstruire leur outil de production.

Par C.C

Lundi 6 mars 2017, sur les hauteurs de Cognin, en Savoie, la tempête Zeus a détruit en quelques minutes la moitié des quinze serres du jardin solidaire les Triandines, spécialisé dans la vente de fruits et légumes aux particuliers. Ce chantier d'insertion, créé il y a une vingtaine d'années, emploie actuellement 17 salariés. 

Mais aujourd'hui, le spectacle est désolant. La tempête Zeus a détruit huit des quinze serres de l'exploitation, dont l'une des plus importantes, celle dédiée aux plants de légumes de printemps et d'été. Il est aujourd'hui nécessaire de créer un abri pour ces plants, afin d'assurer une récolte à l'été.

"Tout notre travail a été anéanti en 1h30" déplore Tanguy, qui s'affaire à créer une serre de fortune. 

100 000 euros de dégâts

Au total, le jardin solidaire fournit 340 clients en légumes. Suite aux dégâts provoqués par la tempête, il faudra bientôt acheter les légumes ailleurs pour assurer les livraisons. 

'Il faut acheter des structures metalliques, des bâches. Il y a des systèmes d'irriguation à refaire", explique François Vivant, administrateur des Triandines. 

Un appel à la solidarité 


Les gérants font donc appel à quiconque pourrait les aider à réparer les huit serres endommagées. Leur défi : avoir tout reconstruit à la mi-juillet. La tâche s'annonce ardue, le coût des dégâts étant évalué à 100 000 euros. 

Voilà une partie du message posté par les gestionnaires des Triandines sur leur page facebook. 

" Nous faison appel à vous, nos adhérents, et à tous nos amis pour vos dons. Vous pouvez les adresser, par chèque, à l’ordre des Triandines, route de St Cassin, 73160 Cognin. Nous vous adresserons un reçu fiscal. Vous pouvez aussi nous apporter des compétences et du temps. N’hésitez pas à nous dire ce que vous pouvez faire en nous écrivant ou sur notre page Facebook. Actuellement et sur les tous prochains jours, la construction d’une serre de reproduction provisoire est la priorité pour sauver les jeunes plants. Immédiatement après, ce sera la remise en état des serres de culture.

C’est un défi énorme. C’est en réussissant ce gros challenge que nous pourrons poursuivre cette aventure humaine et écologique si importante pour nos salariés, qu’ils soient encadrants ou en insertion. Nous avons très vite un besoin vital de tous nos partenaires pour y parvenir."


Pour proposer votre aide, vous pouvez aussi les appeler au numéro de téléphone suivant : 04 79 96 33 32. 

conséquences tempête Zeus sur les Triandines
Thomas Bertin, directeur des Triandines Gabriela, salariée Tanguy, salarié


A lire aussi

Sur le même sujet

Les réactions dans le Puy-de-Dôme après la nomination du Premier Ministre

Près de chez vous

Les + Lus