Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Séisme au Népal: pour l'association de Grenoble “SOS Attitude“, ”le besoin d'abris d'urgence est incommensurable”

De simples bâches de plastique pour se protéger / © SOS Attitude
De simples bâches de plastique pour se protéger / © SOS Attitude

Les premières équipes de "SOS Attitude", -association fondée à Grenoble et spécialisée dans l'abri d'urgence-, sont arrivées à Katmandou. Elles font route vers les villages les plus isolés, "où tout est détruit". L'association renouvelle son appel aux dons. 

Par I.G

Au siège de "SOS Attitude" à Grenoble, le jour du séisme, la décision de partir a été prise en à peine une heure. La spécialité de l'association, qui a déjà une longue expérience des terrains de catastrophe, est de gérer l'abri d'urgence des populations sinistrées. Ils sont une vingtaine, tous bénévoles, prêts à intervenir pour aller fournir, et monter, des tentes destinées aux plus fragilisés par la situation. Des tentes "familiales" particulièrement adaptées aux conditions du pays dans lequel ils interviennent, et particulièrement résistantes, pour permettre à ces familles de survivre, le temps de la reconstruction...

Dès dimanche, après le tremblement de terre, un premier binôme est parti en éclaireurs. John Diksa, président de l'association, et Alain Chauve, bénévole chevronné, ont pris l'avion à Lyon, avec les Pompiers de l'Urgence Internationale avec lesquels ils vont travailler main dans la main sur le terrain. Mission, évaluer les besoins mais surtout examiner les différentes possibilités d'acheminer les tentes qui doivent abriter tous ceux qui n'ont plus de toit et qui doivent être affrétées depuis la région parisienne, avec les moyens de transports du ministère des Affaires Étrangères français.

Dès leur arrivée, le lundi 27 avril, ils ont pu mesurer l'ampleur de la catastrophe, à Katmandou d'abord "où se trouvent des milliers de familles qui ont soit perdu leurs maisons ou tout simplement ont peur de rester dans leurs maisons par crainte de nouveaux tremblements de terre, et dont la plupart n’ont qu’une bâche plastique comme protection contre le soleil, la pluie et le froid, où il manque cruellement de points d'eau et de latrines."

Katmandou brisée... qu'ils sont des centaines, à en croire les dernières nouvelles reçues par la mission de SOS Attitude, à fuir, par crainte de nouvelles répliques sismiques, ou qui cherchent à rejoindre l'aéroport.

Vidéo du 28 avril. Page Facebook SOS Atttitude
Témoignage de John Diksa

Deux autres bénévoles de SOS Attitude, des médecins de Chambéry, se sont aussi envolés pour le Népal. Leur tâche sera de réceptionner la centaine de tentes d'ores et déjà en cours d'acheminement depuis Paris, et qui devraient parvenir à destination dans la nuit de mercredi à jeudi. 

C'est dans la région de Gorkha, à 120km à l’ouest de Katmandou, que l'association a décidé de concentrer en priorité ses efforts où "la situation est très grave, et des milliers de familles sont totalement coupées du monde depuis le séisme samedi et où la météo n’aide pas, avec des pluies abondantes."

Quatre villages ont pour l'instant été identifiés comme prioritaires pour ces abris: Chamchet, Chekampar,Keraunja et Sirdibas. Objectif immédiat, faire parvenir à chacun de ces villages 25 tentes qui feront dans un premier temps "usage de dortoir, tant la situation est critique" explique John Diksa.

Interview de John Diksa, par téléphone, ce mardi 28 avril
Association SOS Attitude par téléphone
Intervenant : John Diksa, Président de SOS Attitude


"SOS Attitude" a besoin de vos dons

Vous pouvez soutenir les Népalais et faire un don à "SOS Attitude" pour financer les tentes destinées à ce pays en plein chaos. Des dons qui sont, il faut le rappeler, en partie déductibles des impôts au titre de la solidarité. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Feyzin : pépiniériste en zone à risques

Près de chez vous

Les + Lus