Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Un syndicat de gardiens de prison se réjouit de voir une collègue partie civile dans le procès de Varces

Alain Chevalier, secrétaire général de l'UNSA Rhône-Alpes, s'exprime après la décision de la cour d'assises du Rhône qui a accepté qu'une gardienne de prison se constitue partie civile dans le procès du meurtre de Varces.

Par Céline Aubert

"C'est un grand soulagement pour la famille" a rapporté Alain Chevallier. "C'est très difficile de faire reconnaître à la justice qu'une personne est victime quand elle ne l'est pas directement, et là je peux vous dire que Lydia Defossez a beaucoup souffert (elle avait perdu de son bébé à six mois de grossesse lors de la fusillade de Varces).

En revanche, lorsque la question lui est posée d'une grosse somme d'argent proposée à la jeune femme par l'administration pénitentiaire, Alain Chevalier est visiblement mal à l'aise et ne souhaite pas répondre, "parce que les rapports ont changé depuis". 

Interview d'un syndicaliste sur le procès du meurtre de Varces
Intervenant : Alain Chevalier, secrétaire régional de l'UNSA Rhône-Alpes.



A lire aussi

Sur le même sujet

A Jenzat (03) les élus se mobilisent pour l'épicerie

Près de chez vous

Les + Lus