A Torchefelon (Isère), la soirée privée était un concert de groupes d'extrême droite

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Ce samedi 5 mars au soir, à Torchefelon, non loin de La Tour-du-Pin, une soirée privée était organisée à la salle des fêtes communale. Il s'agissait en fait d'un concert de différents groupes de musique d'extrême droite. En réponse, les gendarmes ont multiplié les contrôles. 

Par Franck Grassaud

La salle des fêtes avait officiellement été réservée pour un anniversaire. Dans ces conditions, la municipalité de Torchefelon a donné une suite favorable. Mais, rapidement, le rassemblement s'est transformé en regroupement néo-nazi. Selon le Dauphiné Libéré, 400 personnes étaient de la partie. Derrière cette organisation, "Blood and Honour", un mouvement radical d'extrême droite, à l'origine de rassemblements secrets. Ces événements ont lieu dans les campagnes françaises et réunissent des membres venus du monde entier. On y assiste à des concerts de musique néo-nazie, mais aussi parfois à des compétitions de free fight, des combats d'arts martiaux.  

Alertés, les services de la gendarmerie départementale en ont profité pour organiser une opération de contrôles aux abords du site. En l'absence d'atteintes à l'ordre public, qui auraient juridiquement permis d'interdire cet événement, ce sont les automobilistes et les passants qui ont fait l'objet de vérifications: 122 véhicules ont ainsi été contrôlés et 393 personnes. 

Et les militaires n'ont pas perdu leur temps. Outre les cinq personnes inquiétées pour alcoolémie, et une autre pour usage de stupéfiant (résine de cannabis), trois détentions illégales d'armes ont été relevées avec la saisie d'un poing américain, d'un couteau de poche et d'une arme factice de type "Airsoft". 

Reportage Florine Ebbhah et Jean-Pierre Rivet
Rassemblement néo-nazi à Torchefelon (Isère)

 

Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus