Turin : le trésor oublié de Vivaldi

© France 3 alpes
© France 3 alpes

Vous ne le savez certainement pas, mais le plus grand fond mondial de documentation sur l'oeuvre de Vivaldi, le maître de la musique baroque vénitienne, se trouve à Turin. Alpexpress vous propose de visiter cette exposition exceptionnelle.

Par Fabrice Liégard

Alors pourquoi dans la capitale du Piémont au lieu de la cité des Doges qui l'a vu naître ? Eh bien, c'est tout l'objet de l'incroyable histoire qui va vous être racontée maintenant.

Mort à Vienne en Autriche en 1741, loin de sa Venise natale, et qui plus est, dans l’oubli total de ses contemporains, Antonio Vivaldi a accumulé tout au long de son existence un volume de compositions impressionnant. Presque toutes, consignées dans des manuscrits écrits de la main même de celui que l’on appelait "le prêtre roux" !

Un homme d’église donc, qui n’aurait quasiment jamais célébré une seule messe, et qui longtemps a passé pour être un excellent violoniste, et doublé d’un compositeur que beaucoup jugeaient "facile".

Une réputation qui a fait long feu lorsque, dans les premières années du XXème siècle, les hasards de l’histoire apportèrent à la bibliothèque Nationale Universitaire de Turin, 27 manuscrits, soit plus de 90% de l’ensemble des partitions écrites par Vivaldi !

Exposée rarement au grand public, (la dernière fois, en 1978, une partie seulement des manuscrits avaient été montrés), l’exceptionnelle collection est visible à la bibliothèque universitaire turinoise jusqu’à cet été. Malheureusement, sans les partitions de l’œuvre la plus célèbre du maître : les fameuses "Quatre saisons" !

Mais que ses visiteurs du 21ème siècle se rassurent, une partition manuscrite du "printemps" est tout de même visible. Car, nonobstant le génie du compositeur vénitien, celui-ci n’hésitait pas à faire comme nombre de ses homologues et réutilisait certains thèmes de ses compositions dans plusieurs œuvres. 

Turin : le trésor oublié de Vivaldi
Intervenants : Xinju Li (Etudiant chinois au Conservatoire "Giuseppe Verdi" Torino) - Franca Porticelli (Directrice "Biblioteca Nazionale Universitaria Torino") - Annarita Colturato (Professeure de musicologie "Università di Torino") - Reportage : F. Liégard -Y.M. Glo -Montage : M. Ducret


Dans notre zapping de la semaine : le supermarché préféré de nos voisins suisses qui sert de paravent à une escroquerie immobilière; un canular qui tourne mal au palais de justice de Turin, et puis, l'horloge fleurie de Genève à l'heure du printemps.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Situation alarmante au glacier d'Argentière

Près de chez vous

Les + Lus