“Dimanche en politique“ : le plaidoyer ”bio” de Corinne Morel Darleux

Corinne Morel-Darleux, conseillère régionale et secrétaire nationale du Parti de gauche est l'invitée d'Olivier Michel dans  "Dimanche en politique". Elle est confrontée à Rémi Fabre, agriculteur aux Vans (Ardèche ), le monsieur "bio" de la FDSEA .  

Par Philippe Bette

Avec Corinne Morel Darleux , Olivier Michel revient sur un dossier qui fait polémique au sein du conseil régional : le plan de soutien à l’agriculture biologique.

L’exécutif souhaite que les subventions concernent désormais « l’ensemble » de la filière, notamment les chambres d’agriculture et les industries agro-alimentaires. C’est un changement complet d'orientation. Corinne Morel Darleux craint que cette nouvelle politique ne privilégie "une vision purement économique". "Dans le plan régional, souligne-t-elle, il n'y pas un mot sur la santé, ni sur l'environnement".

Remi Fabre, maraîcher en Ardèche et référent bio de la FRSEA, confirme la volonté des chambres d'agriculture d'évoluer vers des filères d'avenir et "si ça peut se faire avec les financements de la région, tant mieux", se réjouit-il .

Pour Corinne Morel Darleux, le bio ne doit pas s'inscrire dans une logique de "filière économique" mais être d'abord "un mode de production". Et ce qu'elle reproche précisément au plan de Laurent Wauquiez, c'est qu'il n'y pas d' objectif pour les cantines de nos lycées." On passe sous silence les bénéfices en termes de santé publique de l'alimentation bio. Et quand nous avons, explique -t-elle, déposé un amendement pour imposer un objectif d'introduction d'une part de bio dans les cantines des lycées, la proposition a été rejetée par la majorité".  

© Ph.Bette
© Ph.Bette

Corinne Morel Darleux est aussi secrétaire nationale du parti de gauche et elle a aussi réagi à la primaire initiée par le PS. "Benoît Hamon est venu picorer pas mal des idées de la "France insoumise" ces dernières semaines. Mais B. Hamon ne dit rien sur les traités européens, ironise -t-elle. Le problème, ce n'est pas tant ce qu'il dit, que ce qu'il ne dit pas, en fait". Elle estime qu'une dynamique est déjà enclenchée autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon et qu'il n'est pas besoin d'en trouver une autre. Pour elle, le lieu de rassemblement pour la présidentielle, c'est bien la "France insoumise".           
Extrait de l'emission diffusée dimanche à 11h30 :
Extrait Dimanche en politique du 29 janvier
Corinne Morel Darleux ,conseillère régionale et secrétaire du parti de gauche est l'invitée de "Dimanche en politique". Extrait d'un échange avec Remi Fabre, référent bio de la FRSEA
 



Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

A Montbrison (Loire), la commune veut revitaliser son centre-ville

Actualités locales

Les + Lus