Le motard Cédric Dell'Ova retrouvé mort sur une route du Pérou

Le corps de Cédric Dell'Ova a été retrouvé à quelques mètres de sa moto sur une route péruvienne
Le corps de Cédric Dell'Ova a été retrouvé à quelques mètres de sa moto sur une route péruvienne

Cedric Dell'Ova, un motard de 42 ans, parti de la Tour du Pin pour un périple de plusieurs mois en Amérique du Sud, et porté disparu depuis décembre, a été retrouvé mort hier sur une route de la Capilla au Pérou. La piste de l'accident est écartée. Il aurait été victime d'un malaise cardiaque.    

Par Ph.Bette avec Antoine Oricelli

Cédric Dell'ova est mort sur une route du Pérou à une quinzaine de kilomètres du sanctuaire de la Vierge de Chiapi, à 3h00 au sud d'Arequipa. Son corps a été formellement identifié par la police qui a retrouvé ses papiers d'identité alors qu'il gisait à quelques mètres seulement de sa moto, restée intacte.
La police péruvienne procède aux premières constatations  / ©
La police péruvienne procède aux premières constatations / ©

Ce motard de 42 ans, originaire de la Tour du Pin, était parti seul pour un périple de plusieurs mois en Amérique Latine et il n'avait plus donné aucun signe de vie depuis le 26 décembre dernier. Sa famille et son entourage avaient lancé un appel à témoins sur les réseaux sociaux resté sans réponse jusque là. 

Le voyageur n'avait plus donné signe de vie depuis son passage à Chapi. / © Capture Google
Le voyageur n'avait plus donné signe de vie depuis son passage à Chapi. / © Capture Google
C'est un agriculteur péruvien qui a découvert le corps hier et donné l'alerte. Cédric Dell'Ova reposait à côté de sa moto, de son casque et de ses gants. La police a pu établir formellement son identité grâce à son passeport. En l'absence d'autopsie, les circonstances de la mort ne sont pas encore établies.
La piste criminelle semble écartée car les effets personnels de la victime n'ont pas été volés. D'après les premières constatations, le motard n' a pas eu d'accident puisque sa machine n'a pas non plus subi de dommages. Il pourrait donc avoir été victime d'un malaise et d'un arrêt cardiaque.
La police péruvienne récupère la moto de Cédric Dell'Ova  / ©
La police péruvienne récupère la moto de Cédric Dell'Ova / ©

Le pilote s'est-il arrêté après s'être senti mal ? Pour mémoire, le sanctuaire de la Vierge de Chiapi, à 20 kilomètres de là, est situé à 2420 mètres. Au Pérou, des problèmes respiratoires et de fortes céphalées peuvent survenir rapidement en altitude avec la raréfaction de l'oxygène.

Forte couverture des média péruviens

Les média péruviens relatent largement l'événement. Le journal "La Republica.Pe" revient sur les circonstances dans lesquelles le corps de Cédric Dell'Ova a été retrouvé mercredi à 18h30 (heure locale) à Yalaque, près de Moquegua. Si l'alerte a bien été donnée par l'agriculteur qui l'a retrouvé, la police avait de son côté déjà bien progressé dans son enquête. Le périmètre des recherches s'était progressivement resserré ces derniers jours autour du sanctuaire de Chiapi

Le site internet "Correo.Pe" indique pour sa part que la brigade de haute montagne péruvienne avait recueilli plusieurs témoignages d'habitants qui avaient vu passer le motard alors qu'il roulait vers le sud. Mercredi matin, une information lui était parvenue, confirmée par 3 témoins, qui faisait état de sa dernière apparition le 27 décembre 2015. Il s'était perdu et avait alors demandé son chemin en route. 

Cronica Viva, un autre media en ligne péruvien, explique que le motard avait délaissé un axe majeur, la route Panaméricaine, pour emprunter un itinéraire alternatif, la route d'Omate. C'est là, alors qu'il prenait la route du Chili, toujours seul, que sa route s'est arrêtée brutalement, sans doute le 27 décembre 2015.

Le sujet diffusé le 13/1/2013 portant sur la disparition inquiétante de Cédric Dell'Ova (S.Valsecchi -J.Perrier)
 

Sur le même sujet

La réaction de Michel Fanget

Actualités locales

Les + Lus