Violents orages sur le Rhône et grêle dans l'Ain engendrent d'importants dégâts

Une pluie de grêle et de violents orages ont provoqué de gros dégâts, ce dimanche 30 juillet soir, sur le Rhône et l'Ain. Les pompiers sont notamment intervenus 350 fois principalement autour de Bourg-en-Bresse, Feillens et Pont-de-Veyle. 

Par Philippe Bette

Météo-France avait placé six départements du Centre Est en vigilance orange : l'Ain, l'Isère, la Loire, la Haute Loire, le Rhône et la Haute-Savoie. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'alerte était justifiée. Une pluie de grêle s'est abattue sur toute la région et plus particulièrement sur le Rhône et l'Ain, accompagnée de forts orages.  


  


Les grêlons étaient parfois aussi gros que des oeufs de pigeon. Ils ont occasionné de gros dégâts sur les toitures, les volets, le mobilier de jardin et les carrosseries de voitures.  


Dans le Rhône, l'agglomération lyonnaise, l'Arbresle, Grigny, Grivors et Chavagny ont été particulièrement touchés par ces chutes de grêle. Les orages sont aussi tombés sur le Beaujolais. A Jarnioux, dans le Beaujolais, une femme a été touchée par la foudre alors qu'elle manipulait une casserolle dans sa cuisine! Elle a été brûlée aux mains et aux pieds et transportée en urgence "relative" à l'hopital de Villefranche.
 

 


Mais l'essentiel des dégâts se situe sur un secteur autour de Bourg-en-Bresse: Pont de Veyle, Attignat, Montrevel et Feillens. Dès 19h, les pompiers de Bourg établissaient un poste de commandement avancé dans ce périmètre pour être au plus près des communes sinistrées.

A Feillens, la toiture de l'église a été arrachée sur 30m2. De même, le toit de la bibliothèque a été endommagé.

A Pont-de-Veyle, un arbre est tombé sur une catenaire, bloquant un TGV.    
 
A Jasseron, un arbre s'est abattu sur la maison de retraite, sans faire de victime.  

A Saint-Jean-sur-Veyle, six personnes ont dû être prises en charge et relogées dans l'urgence.  

A Mionnay, les pompiers ont dû aussi intervenir sur un départ de feu causé par l'orage.  

Le CODIS de l'Ain, qui centralise les demandes d' interventions, a ainsi reçu 750 appels  dont 133 pour des opérations de bâchage dans l'urgence, 32 inondations et 30 interventions de dégagements de la voie publique. Car au plus fort de l'orage, 12 routes départementales étaient bloquées par des arbres arrachés. Au total, 164 pompiers de l'Ain ont été engagés dans l'aide aux victimes et même pour le sauvetage d'un cheval paniqué.   

Des dommages sur le réseau électrique  

La tempête a aussi provoqué des dégradations sur le réseau électrique. 16 000 foyers ont été privés d'électricité dans le courant de la soirée. 3500 foyers n'avaient toujours pas de courant dans la matinée de lundi.  Parmi les communes concernées ce matin : Bagé la Ville, Bagé le Chatel, Confraçon, Cras sur Reyssouze, St Cyr sur Menthon, St Didier d’Aussiat, Verjon.

Mais les équipes d'Enedis ont travaillé sur le réseau toute la journée pour rétablir l'electricité. A 16h30, 1300 foyers n 'étaient toujours pas alimentés, particulièrement sur le nord-ouest du département. Enedis indique que la plupart des foyers devraient retrouver du courant dans la soirée, au plus tard demain matin.     

On signalait par ailleurs de nombreux dégâts sur les exploitations de soja et de maïs dans les environs d'Attignat avec des pertes pour les agriculteurs également touchés.          
 
Le point sur les dégâts dans l'Ain avec Fatima Bouyablane et Aude Henry

Orages dans l'Ain : le point à la mi-journée
Le CODIS de l' #Ain, qui centralise les demandes d' interventions, a reçu cette nuit 750 appels dont 133 pour des opérations de bâchage dans l'urgence, 32 inondations et 30 interventions de dégagements de la voie publique .Le point avec Fatima Bouyablane et Aude Henry


 Le point sur les dégâts dans le 19/20 avec Fatima Bouayblane et  Aude Henry

 

Sur le même sujet

Le dernier acte du long combat d'ex-salariés lyonnais de SFR

Près de chez vous

Les + Lus