publicité

[Sommet de l'élevage 2012] Les agriculteurs, connectés du bureau au tracteur en passant par la salle de traite !

Ordinateur embarqué dans le tracteur, logiciel de gestion, suivi de bourses professionnelles, applis sur smartphones, l'agriculteur est aujourd'hui un professionnel connecté. Au Sommet, les fournisseurs de solutions informatiques sont présents.

  • Par Vanessa Fize
  • Publié le 03/10/2012 | 16:11, mis à jour le 04/10/2012 | 09:29
© France 3
© France 3
Les solutions informatiques proposées aux agriculteurs sont de plus en plus nombreuses et précises. On peut aujourd'hui grâce à un logiciel envoyer en temps réel le formulaire administratif de déclaration de vélage, surveiller la météo depuis son tracteur, suivre l'évolution des cours du grain (essentiel pour éviter les surcoûts en nourriture des bêtes), noter les relevés d'intervention champs par champs, pour les fournir en cas d'enquête sanitaire, distinguer les vaches impropres à la traite pour cause de maladie, calculer le coût de revient d'un hectare... Autant d'outils qui, dans un monde agricole aujourd'hui très contrôlé, simplifient la vie des professionnels.

Ce n'est pas pour rien que, selon une enquête du magazine "La France Agricole" (avril 2012), 74% des agriculteurs sont connectés. C'est 15% de plus en seulement deux ans. Parmi les usages professionnels d'internet : la gestion de troupeaux, la consultation des comptes bancaires, les achats de matériel, la consultation de la météo, et la comptabilité. Les agriculteurs sont présents sur la toile, ils investissent aussi en logiciels. Leur fournisseurs en solutions sont aussi bien des entreprises privées que les institutions. Les chambres d'agriculture mettent à disposition des logiciels, les groupes spécialisés développent de nouveaux outils.

© Isagri
© Isagri
L'entreprise Isagri a vu le jour il y a déjà trente ans, elle fait partie des leaders européens sur ce marché. Aujourd'hui, elle a développé un ordinateur embarqué, sous forme de tablette. A bord de son tracteur, le paysan suit les quotations agricoles, les prévisions météos, les données diverses sont automatiquement enregistrées et classées (registre phytosanitaire, cahier d'épandage, stock...). Dans la salle de traite, une variante de cette tablette propose un tablau de surveillance sanitaire, calcule les passage de traite, sert de cahier de liaison aux trayeurs.

La révolution informatique est bel et bien en marche dans le monde agricole. On peut y voir un arsenal destiné à lutter contre une bureaucratie lourde et des marchés impitoyable. Il s'agit aussi d'une autonmie retrouvée du paysan sur des questions souvent auparavant sous traitées.

les + lus

publicité

Les vidéos du Sommet

Le sommet de l'élevage ... site officiel