publicité

Montluçon : le premier compteur Linky posé

L'entreprise Landis et Gyr, installée à Montluçon, a posé le premier des compteurs électriques communicants Linky qu'elle fabrique dans un quartier résidentiel de la ville. Ces compteurs, décriés par certains, représentent 80 % de son activité.

  • Par Stéphane Moccozet
  • Publié le
Un premier compteur Linky a été installé le 11 février 2016 sur la commune de Montluçon dans l'Allier.

Un premier compteur Linky a été installé le 11 février 2016 sur la commune de Montluçon dans l'Allier.

C’est ce qu’on peut appeler une belle opération de communication pour ERDF. Sous l'œil des médias et des édiles locaux l'opérateur a posé le premier compteur Linky de Montluçon. Dans les mois, 47 000 compteurs supplémentaires vont être installés sur dans le département de l'Allier.
 
Le compteur Linky, souvent décrié depuis sa présentation, doit permettre de moderniser le réseau électrique et de mieux gérer les demandes en courant. « Nous dimensionnons le réseau pour pouvoir faire face à la demande », explique Bernard Milliand, le directeur d’ERDF Allier. Il insiste sur l’aspect économique que représente ce nouvel appareil qui délivrera une « meilleure image de la consommation » permettant ainsi « de mieux adapter le réseau et surtout de le faire à moindre coût ». Ce compteur va permettre de définir de nouvelles grilles tarifaires qui seront très prochainement proposées aux consommateurs par leur fournisseur d’électricité.
 
L’ensemble du territoire auvergnat sera équipé du compteur Linky d’ici à 2021. Le marché national représente plusieurs dizaines de millions d’unités. Parmi les entreprises retenues pour fabriquer l’appareil, on trouve l’entreprise Landis et Gyr. La société, basée à Montluçon, a été choisie pour la première tranche avec l’espoir de poursuivre l’aventure ensuite. Capable de produire aujourd’hui « environ 850 000 compteurs par an », d’après son directeur général, Landis et Gyr pourrait investir dans des lignes de production supplémentaires si elle est retenue pour le prochain appel d’offres. « Ça veut dire des emplois, ça veut dire des investissements locaux », poursuit Christian Huguet.
 
Reste que Linky, compteur intelligent et communiquant, est contesté par certains. L'Association UFC Que Choisir estime qu'il facilitera davantage la tâche du fournisseur d’électricité que celle du client. Enfin, elle s'inquiète de la répercussion du prix de ce nouvel équipement sur les finances des foyers.
Le premier compteur Linky a été posé à Montluçon

L'entreprise Landis et Gyr, installée à Montluçon, a posé le premier des compteurs électriques communicants Linky qu'elle fabrique dans un quartier résidentiel de la ville. Ces compteurs, décriés par certains, représentent 80 % de son activité et a elle a lourdement investit dans des robots de fabrication. Intervenants : Bernard Milliand (Directeur ERDF 03), Christian Huguet (Directeur général Landis et Gyr)  -   -  Reportage de Pascale Félix, Pascal Franco. Montage de Benoit Courtine.




L'actu de votre région en vidéo

Auvergne : la journée des oubliés des vacances

Comme chaque année, le secours populaire organise une sortie pour les familles qui ne peuvent pas s'offrir de vacances. Grâce aux dons, près de 4000 enfants et leurs proches ont pu se rendre au Pal, un parc de l'Allier. Intervenante : Nicole Rouvet, Secrétaire nationale du Secours Populaire.

Reportage : Charlien Coca, Laurent Pastural, Alain Bertrand. Montage : Gilles Malfray.

les + lus