Un an de SCOP pour la librairie des volcans

Il y a tout juste un an, la librairie des volcans rouvrait ses portes après plusieurs mois de fermeture. 12 salariés avaient investi toutes leurs indemnités pour garder leurs emplois en créant une SCOP. Demain, l'équipe fêtera son premier anniversaire à la tête de l'entreprise.

  • France 3 Auvergne
  • Publié le , mis à jour le
Il y a un an, 12 salariés ont repris la librairie en SCOP pour empêcher sa fermeture © France 3 Auvergne

© France 3 Auvergne Il y a un an, 12 salariés ont repris la librairie en SCOP pour empêcher sa fermeture

Hier, Martine Lebeau était libraire, aujourd'hui, elle l'est toujours … mais elle est aussi chef d'entreprise ! Elle gère la SCOP qu'elle a créé avec douze de ses anciens collègues pour maintenir en vie la librairie des volcans à Clermont-Ferrand. Une responsabilité qui n'était pas forcément une vocation : "vous imaginez, moi je suis rentrée dans l'entreprise à 15 ans et demi ! Je pouvais pas faire ce genre de rêve là …"

Heureusement, au bout d'un an, ça va mieux. "Même si c'est pas facile au quotidien, je me plais. Je crois que je suis bien rentrée dans le peau du personnage. Je me dis souvent : enfin, au bout d'un an, je me sens à ma place". Et le "personnage" reçoit désormais les insignes de chevalier de l'ordre du mérite, une récompense que Martine veut collective.


"On arrive plus tôt le matin !"

Philippe fait partie de ceux qui ont gardé la foi. Autrefois salarié, aujourd'hui un peu patron. Quand il arrive au boulot le matin, ce n'est plus la même chose : "j'arrive beaucoup plus tôt ! Lorsque nous étions dans le groupe Chapitre, on arrivait un peu avant 10 heures, aujourd'hui, on arrive à 9 heures. Cette entreprise est devenue la notre !"

Et ça change tout car on ne peut pas dire que le marché du livre soit le plus prometteur. D'ailleurs, Nadine ne cache pas ses craintes : "au début, c'était très vertigineux. Après, quand on est vraiment au cœur de notre travail de tous les jours, on y pense moins, c'est comme avant. Et puis parfois, la pensée revient : on est maintenant à la tête de cette librairie !"

Au bout d'un an, de nouveaux défis s'ouvrent aux "scopeurs". La première année a bénéficié d'un sérieux coup de projecteur, stars à l'appui. Aujourd'hui, les volcans ne doivent surtout pas s'endormir.

La SCOP des Volcans, un aprés

Reportage : Richard Beaune et Claude Fallas. Intervenants : Martine Lebeau (Gérante de la SCOP Les Volcans); Philippe Pelade ("Scopeur"), Nadine Barbecot ("Scopeuse")

 

  • Yssingeaux : les salariés deviennent patrons, le patron, salarié !

    Curieux scénario dans une imprimerie d'Yssingeaux en Haute-Loire. Il y a quelques temps, l'entreprise était en liquidation mais les salariés ont réagi. Ils ont repris l'imprimerie et embauché leur ancien patron !

    Mis à jour le 16/08/2016
  • Drahtzug Stein et Califil reprennent l'usine Altia de Cusset

    En redressement judiciaire depuis août 2014, l'usine Altia de Cusset, dans l'Allier, a trouvé son repreneur. Ou plutôt ses repreneurs. Il s'agit du français Califil et de l'allemand Drahtzug Stein. Le tribunal de Commerce de Paris a validé l'offre de reprise le 24 novembre au matin.

    Mis à jour le 24/11/2014
  • Volvic : la haute saison démarre

    Avec l’été qui approche, les usines d'eau minérale tournent à plein régime. Parmi elles, l'auvergnate Volvic. Son propriétaire, le groupe Danone organisait mercredi 11 juin une opération de communication, l'occasion de faire le point sur l'activité du site basé dans le Puy-de-Dôme.

    Mis à jour le 12/06/2014

L'actu de votre région en vidéo

Manifestation des forces de l'ordre au Puy-en-Velay

Alors que François Hollande a reçu les syndicats de policiers en fin d'après-midi, plusieurs rassemblements ont eu lieu un peu partout en France le 26 octobre. Ainsi, au Puy-en-Velay, une centaine de personnes étaient rassemblées à midi devant la préfecture pour demander plus de reconnaissance et plus de moyens pour la police. Des citoyens étaient aussi à leurs côtés pour les soutenir.

Reportage: Gérard Rivollier et Bruno Lebret.

© France 3 Auvergne

les + lus
les + partagés