publicité

Affaire Sullivan : non-lieu pour la SNCF, les parents se pourvoient en cassation

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom a confirmé mardi le non-lieu rendu en faveur de la SNCF après l'électrocution d'un adolescent qui était monté sur un wagon dans l'enceinte de la gare de triage de Gerzat en octobre 2008. Ses parents comptent se pourvoir en cassation.

  • Par Claude Fallas
  • Publié le
De la colère, de la fatigue mais surtout de l'incompréhension. Plus de sept ans après la disparition de leur fils, les parents de Sullivan Védrine poursuivent leur combat contre la SNCF, malgré la confirmation du non-lieu mardi 2 février par la cour d'appel de Riom. Un arrêt qui intervient alors qu'un nouvel accident s'est produit il y a deux semaines en gare de Clermont-Ferrand, où deux jeunes montés sur une locomotive ont été électrisés.

Ce qui nous pousse à continuer ? C'est pour le petit, on ne veut pas qu'il soit parti pour rien. C'est pour ces 2 jeunes, c'est pour les futurs... C'est pour dire à la SNCF : "Attention, on vous met en garde ! Vos sites sont dangereux, sécurisez-les, parce qu'il y aura d'autres accidents". Cyril Védrine, père de Sullivan


En octobre 2008, Sullivan Védrine était entré dans l'enceinte de la gare de triage de Gerzat. L'adolescent de 14 ans y a été victime d'un arc électrique alors qu'il était monté sur un wagon. Il est décédé, le camarade qui l'accompagnait a été grièvement blessé. D'abord mise en examen pour blessures et homicide involontaires, la SCNF a finalement été mise hors de cause par la juge d'instruction en charge du dossier. Aujourd'hui, la famille a décidé de se pourvoir en cassation...

Contactée par téléphone, la SNCF n'a pas encore réagi à la décision de la chambre d'instruction de la cour d'appel de Riom. De son côté, le père de Sullivan Védrine envisage une grève de la faim dans l'espoir d'obtenir un procès en correctionnel.
Adolescent électrocuté en 2008 en gare de Gerzat : le père de la victime se pourvoit en cassation

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Riom a confirmé mardi 2 février le non-lieu rendu en faveur de la SNCF après l'électrocution d'un adolescent qui était monté sur un wagon dans l'enceinte de la gare de triage de Gerzat en octobre 2008. Mais ses parents et leurs avocats comptent se pourvoir en cassation, alors q'un drame s'est produit encore récemment à Clermont-Ferrand. Intervenants : Cyril Védrine(Père de Sullivan), Renaud Portejoie (avocat des parents de Sullivan)  -   -  Reportage : Sandrine Montero, Eric Taxil

 

  • Huit jeunes Clermontois jugés pour trafic de cannabis

    Lundi 30 mai,huit Clermontois de 18 à 20 ans étaient jugés pour trafic de cannabis dans le quartier du Mazet. Un procès qui fait suite à une opération de surveillance policière qui a permis une série d'interpellations dans ce quartier où les riverains étaient excédés par de nombreuses nuisances.

    Mis à jour le 31/05/2016
  • Haute-Loire : Renaud Meyssonnier, emprisonné au Népal, enfin grâcié

    " Samedi 28 mai 4h56 RENAUD EST LIBERE." Le comité de soutien de Renaud Meyssonnier a publié samedi matin un message de victoire et de soulagement. En voyage au Népal, Renaud, 27 ans, originaire de Haute-Loire, avait été condamné en novembre 2015 à un an de prison ferme pour usage de fausse monnaie.

    Mis à jour le 28/05/2016
  • Clermont-Ferrand (63) : un mois de prison ferme pour le militant de Nuit Debout (MàJ)

    Quatre mois de prison, dont trois avec sursis. C'est la peine prononcée par le tribunal correctionnel à l'encontre d'Antoine, ce militant de Nuit Debout soupçonné d'avoir blessé un policier lors de l'évacuation du conseil municipal de Clermont-Ferrand. 

    Mis à jour le 26/05/2016
les + lus
les + partagés