publicité

L'anneau de Jeanne d'Arc retrouve la France mais pas Rouen

Ce qui pourrait être une relique Jeanne d'Arc a été vendue en Angleterre et achetée par le parc d'attraction du Puy du Fou en Vendée, 376 883 €.

  • France 3 Normandie avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
© Timeline Auctions Ltd

© Timeline Auctions Ltd

L'anneau de Jeanne d'Arc revient en France, mais certainement pas sur le lieu du supplice de celle que l'église fit Sainte patronne de la France en 1909, seulement. C'est Philippe de Villiers, l'ancien leader du Mouvement pour la France, le créateur du Puy du Fou qui en est devenu l'heureux propriétaire dans une vente aux enchères contre 376 883 €.

Il n'y a aucun doute sur l'authenticité de cet anneau (...) C'est la dernière relique de Jeanne d'Arc. On a tous les certificats fournis par les commissaires priseurs. Il y a notamment une expertise qui date l'anneau, qui est bien du XVe siècle"


affirme Philipppe de Villiers.

Le Vicomte a indiqué ne pouvoir fournir ces documents car son fils était justement à Londres pour en prendre possession avec l'anneau. Documents et bagues seront présentés au public lors d'une conférence de presse au Puy du Fou le 20 mars, a-t-il assuré.
"J'ai l'anneau de la sorcière"

Retour sur l'histoire de l'anneau de Jeanne d'Arc, un anneau porté quelques jours par le roi d'Angleterre qui dira "je porte l'anneau de la sorcière".  -  France 3 Normandie


L'anneau est en laiton, décoré de trois croix, où est inscrit «Jhesus Maria».  La bague a été mise aux enchères à 19.051€ et a affolé les acheteurs. Comme le raconte le quotidien britannique "The Telegraph", la légende raconte que l'anneau a été récupéré par le président du funeste tribunal l'abbé Cauchon, la vielle de l'éxécution de la jeune bergère de 19 ans et remis à  l'archevêque de Winchester, qui était présent au procès de Rouen. 

On se doutait bien que la vente allait battre des records. La Fondation Puy du Fou Espérance, en tant que personne morale, pouvait y participer à hauteur de 80.000 euros, mais pas au-delà. C'était trop peu pour avoir une chance de l'emporter. Nous avons donc fait appel à des donateurs. Une opération délicate car il fallait contacter le maximum de gens tout en maintenant une totale confidentialité. (...)  En moins de deux jours, nous avons convaincu une centaine de personnes et nous sommes arrivés à la somme de 350.000 euros en promesses de dons.


Nicolas de Villiers au Figaro


La bague est restée plus de 5 siècles dans la famille, quelques années avant la guerre de 14, Lady Ottoline Morrell la donne à un artiste Augustus John.  On retrouve sa trace en 1947 à l'occasion d'une vente chez Sotheby's. Elle est ensuite exposée en France à Rouen et à Paris en 1956 à l'occasion de l'exposition "Jeanne d'Arc et son temps".
On ignore l'indentité du dernier propriétaire. 
© Timeline Auctions Ltd

© Timeline Auctions Ltd



les + lus
les + partagés