Manche : le pêcheur porté disparu est toujours recherché ce lundi matin

Un homme de 45 ans parti à la pêche dimanche matin n’a pas été retrouvé hier. D’importants moyens de recherche sont déployés, de nouveau, ce lundi pour le retrouver.

  • Par Nicolas Corbard
  • Publié le , mis à jour le
Un hélicoptère Dragon de la sécurité civile (Illustration). © Otourly, via Wikimedias Commons, 2010, Montluçon, France

© Otourly, via Wikimedias Commons, 2010, Montluçon, France Un hélicoptère Dragon de la sécurité civile (Illustration).

L’homme de 45 ans était parti tôt pêcher à la ligne dimanche matin dans le secteur de l’anse du Culeron dans la baie d’Ecalgrain au Nez-de-Jobourg.

Son épouse ne le voyant pas revenir a donné l’alerte vers 16h30. Aussitôt d’importants moyens ont été déployés pour le retrouver.

Le Dragon 50, l’hélicoptère de la sécurité civile, la patrouille terrestre de la gendarmerie de Beaumont et les bateaux des pompiers et de la SNSM de Goury, ont été mobilisés.

A 18h30, le matériel de pêche de l’homme a été repéré sur le littoral, ainsi que son véhicule. Les plongeurs des pompiers ainsi que deux plongeurs bouteille de la station SNSM de Goury ont effectué une plongée dans la zone de disparition, mais sans résultat, la visibilité sous l’eau étant très mauvaise.

A la tombée de la nuit, vers 19h00, après plusieurs heures de recherches actives (plongées, vol de la zone de l’anse de Vauville à Goury et recherches à terre) restées vaines,  les équipes d’interventions ont dû suspendre les recherches alors que la mer affichait une température de 9°.

Ce lundi matin, à 9h30, la brigade de surveillance du littorale de la gendarmerie maritime de Cherbourg, le Dragon 50, la SNSM de Goury et la patrouille terrestre de la gendarmerie ont de nouveau été déployés. Les recherches sont toujours en cours.
les + lus
les + partagés