Sauvetages en série au large des plages normandes

La préfecture maritime appelle à la plus grande vigilance. Lundi trois opérations de sauvetage ont permis de sauver quatre plaisanciers. Soyez prudents si vous sortez en mer. 

  • Par Nicolas Corbard
  • Publié le , mis à jour le
© Cross Jobourg

© Cross Jobourg

Lundi les équipes du Cross Jobourg ont été bien occupées. Trois opération en Manche et mer du Nord en moins de 24h.

Kite-surfer en détresse près du Havre…

A 11h30, l’alerte est donnée par un témoin sur la plage du bout du monde à Sainte-Adresse près du Havre en Seine-Maritime.

Au large, un homme est accroché à sa planche depuis trente minutes et ne parvient pas à regagner la côte. Les pompiers et la SNSM lui portent secours. Il sera remonté sain et sauf à bord du navire de pêche Charlène Alban.

…et à Merville-Franceville

16h45. Deuxième kite-surfer à la dérive. Mais cette fois à Merville-Franceville dans le Cavados. L’homme est emporté au large par le vent de terre.

Les moyens nautiques des pompiers du Calvados sont déclenchés. Le kite-surfer est hors de danger à 17h30.

Quelques conseils de prudence pour les Kite-surfers par Mathieu Bellinghen et Bertrand Tang:

Kite Surf conseils de prudence
Les intervenants du reportage:

- Alain Toullet
Capitaine de Port - Ecole de voile de Franceville
- Damien Burnel
Directeur technique Kite-R Evolution
- Enseigne de Vaisseau Ophélia
Préfecture Maritime Cherbourg-Octeville

Deux plaisanciers portés disparus

A 18h, le Cross Jobourg reçoit un nouveau message d’alerte. Un père âgé de 55 ans et son fils de 25 ans sortis tous deux en mer à 15h ne sont toujours pas rentrés chez eux. Leur famille est inquiète. 

Ils ont pris la mer à bord d’un petit catamaran, un hobie-cat, au départ de l’école de voile de Barfleur dans la Manche, et n’ont aucun moyen de communication.

© SNSM Fermanville

© SNSM Fermanville


Aussitôt un important dispositif de secours est déployé : l’hélicoptère EC-225 de la Marine nationale et des canots des stations SNSM de Saint-Vaast, Barfleur et Fermanville.

La mer est scrutée par les sémaphores de la Marine. Le remorqueur l’Abeille Liberté est dérouté pour participer aux recherches et des gendarmes sillonnent le littoral.

A 19h30, les deux plaisanciers, qui avaient démâté, sont retrouvés à deux nautiques au nord du Cap Lévi. Les deux miraculés sont héliportés vers l’hôpital de Cherbourg.

La préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord rappelle que « la pratique des loisirs nautiques peut être dangereuse, surtout en cas de vent ne portant pas à la côte, dans des zones à fort courant et par des températures de l'eau de mer basses ».

Elle insiste sur le fait de la nécessité de s’informer de la météo avant de partir, d’être équipé d’un moyen de communication, d’un moyen de repérage lumineux ou encore de ne pas abandonner son flotteur.

Quant aux promeneurs, ils sont appelés à la plus grande vigilance : tout objet à la dérive peut être considéré comme une alerte de détresse.
les + lus
les + partagés