publicité

Ce week-end, les boudins du monde entier ont rendez-vous à Mortagne-au-Perche

La 52ème édition de la foire au boudin de Mortagne au Perche a lieu ce weekend. au coeur de ce rendez-vous créé dans les années 60, le concours international du boudin noir car ce met se déguste et se cuisine aux quatre coins du globe. 

  • F3Normandie
  • Publié le , mis à jour le
Plus de 600 variétés régionales et mondiales sont proposées au palais des juges du concours international du meilleur boudin noir de Mortagne-au-Perche

Plus de 600 variétés régionales et mondiales sont proposées au palais des juges du concours international du meilleur boudin noir de Mortagne-au-Perche

"J'adore le boudin noir et ici, c'est le championnat du monde du boudin donc c'est vraiment l'endroit rêvé pour goûter de nombreuses variétés (...) Pour dénicher le meilleur, il faut venir ici". Robert Tame est un restaurateur anglais. Il possède quatre établissments à Londres. Ce week-end, c'est à Mortagne-au-Perche qu'il le passe et il compte bien ne pas repartir les mains vides. Il est venu dans l'Orne faire ses courses pour ses restaurants. C'est grâce à un documentaire de nos confrères de la BBC qu'il a découvert l'existence de cette capitale mondiale du boudin.

La foire au boudin de Mortagne-au-Perche vit cette année sa 52e éditiion. C'est une aventure qui a débuté au début des années 60. A l'origine, 9 charcutiers qui cherchaient pour la ville une foire d'envergure. 50 ans plus tard, elle est devenue un rendez-vous incontournable pour les amateurs de boudin. Parmi les temps forts, le concours international de boudin noir sous l’égide de la Confrérie des Chevaliers du Goûte-Boudin. Plus de 600 variétés régionales et mondiales sont proposées au palais des juges. Europe, Antilles mais aussi Japon, le boudin noir se cuisine et se dégsute aux quatre coins du globe.  "Pour toute la filière, c'est le plus important concours de boudin, comme pour le foot, c'est notre ligue des champions", déclarait l'an dernier Franz Dormayer, charcutier autrichien et lauréat du Grand prix de Mortagne au Perche en 2000.


Reportage d'Elise Ferret et Carole Lefrançois
Intervenants:
- Robert Tame, propriétaire des restaurants à Londres
- Yvonne Moreau, vendeuse martiniquaise
- Maria Thalassinaki, commerciale crétoise
- Loic Metayer, traiteur normand

Ce week-end, les boudins du monde entier ont rendez-vous à Mortagne-au-Perche

 

les + lus