SIA 2016 : Premier salon pour Ludovic Baudet et son cheval de trait Comtois

Pas moins de dix éleveurs exposent leur Comtois au Salon de l’Agriculture. C’est le cas de Ludovic Baudet, agriculteur dans une GAEC du Doubs, présent pour la première fois avec son cheval de trait.

  • Alexandre Dié
  • Publié le
© AD

© AD

Le Comtois se distingue par des membres plutôt fins, une épaule large, une pente bien marquée, une robe alzean et un crin le plus blanc possible. Ces caractéristiques ont séduit Ludovic Baudet, agriculteur dans l'Est de la France.

© AD

© AD


On essaie de présenter une race très docile


Sa jument a été sélectionnée pour la première fois au concours du Salon de l'Agriculture. 42 ans que sa famille attendait cette nomination. Cela marque une victoire, peu importe le résultat final.

Ludovic Baudet et son cheval de trait Comtois

C’est une passion que je veux transmettre à quiconque veut bien l'entendre


C’est une passion que cet exploitant veut promouvoir. Une passion qui s'appuit sur les qualités d'un cheval qu'il ne cesse de vanter. Facile à vivre et habile, le Comtois est la première race de cheval de trait de France en nombre de sujets. Le nombre d’immatriculations reste d'ailleurs stable. Son effectif pourrait même s'accroître puisqu'il commence de nouveau à se substituer aux machines agricoles dans certains cas.

Midi en France Trait Comtois



Plus d’informations avec l'Association Nationale du Cheval de Trait Comtois
les + lus
les + partagés