Sampigny-les-Maranges (71) : il donne son nom à une promotion de l'école de gendarmerie

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

A Sampigny-les-Maranges, en Saône-et-Loire, mardi matin 18 juin, les élèves sous-officiers de l'école de gendarmerie de Montluçon ont rendu hommage au parrain de leur promotion : Louis Raquillet, ancien gendarme, résistant durant la seconde guerre mondiale, torturé et fusillé par les Allemands.

Par Caroline Jouret

Son histoire se transmet aujourd'hui dans sa famille mais aussi auprès des habitants de la commune. Mobilisé en 1940, Louis Raquillet, combat lors de la campagne de France. Il est plusieurs fois médaillé pour acte de bravoure.

 / © France 3 Bourgogne
/ © France 3 Bourgogne

Après la démobilisation de l'armée, en 1943 il est affecté à la gendarmerie d'Auxerre. Il s'engage dans la résistance et rejoint le maquis le 1er juin 1944.
Deux mois après le débarquement, il est torturé et fusillé par les Allemands.

 / © France 3 Bourgogne
/ © France 3 Bourgogne

En le nommant parrain de leur promotion, les élèves de l'école de gendarmerie de Montluçon le sortent de l'anonymat des noms inscrits sur les monuments aux morts pour la France.  Ils aussi ont permis à sa petite-fille, Marie-Christine, de redécouvrir l'histoire de son grand-père. 

 / © France 3 Bourgogne
/ © France 3 Bourgogne

Reportage: Romy Ho-A-Chuck et Cécile Claveaux. 
Louis Raquillet: hommage à un ancien résistant

 

Sur le même sujet

relégation Ducs en D2

Près de chez vous

Les + Lus