Dimanche 27 juillet : une nouvelle manifestation des intermittents pour la clôture de Chalon dans la rue 2014

Le 28e festival des arts de la rue de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire, restera dans les annales comme une édition mouvementée. Les intermittents du spectacle ont manifesté à plusieurs reprises pour protester contre une nouvelle convention chômage, qui durcit leurs règles d'indemnisation.

Par B.L.



Aubépine Lampion, 7,50 m, a accueilli Manon, 4,50 m, venue d'Avignon pour participer à la défense des droits sociaux des intermittents et des précaires.  / © Maryline Barate
Aubépine Lampion, 7,50 m, a accueilli Manon, 4,50 m, venue d'Avignon pour participer à la défense des droits sociaux des intermittents et des précaires. / © Maryline Barate


Les artistes et techniciens de nombreuses compagnies présentes à Chalon dans la rue ont une nouvelle fois interpellé les pouvoirs publics dimanche 27 juillet 2014. Ils étaient plusieurs centaines de techniciens et artistes à défiler dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône en fin de matinée.

Cette fois, outre les festivaliers, les manifestants ont eu le renfort de Manon, une marionnette de 4,50 mètres, de la compagnie Les Grandes Personnes. La géante est arrivée à pied d’Avignon après avoir traversé la France pendant plusieurs jours. Ce périple de 380 kilomètres a permis aux intermittents d’informer ceux qu’ils croisaient sur leur combat pour défendre leurs droits sociaux et ceux de tous les précaires, insistent-ils.

A son arrivée au festival Chalon dans la rue, la marionnette Manon a été accueillie par une autre géante, Aubépine Lampion, haute de 7,50 mètres. Toutes deux ont déambulé le temps d’une promenade poético-revendicatrice, pour la plus grande joie du public.

Chalon dans la rue 2014 : dimanche 27 juillet 2014


Revoir la page spéciale Chalon dans la rue diffusée dans le JT de 19h du dimanche 27 juillet 2014. Au menu notamment :

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Yonne : des pylônes de téléphonie pour lutter contre les zones blanches

Actualités locales

Les + Lus