Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Projet Center Parc au Rousset en Saône-et-Loire : un collectif a tenu une réunion publique d'information

La forêt du Rousset, près de Joncy en Saône-et-Loire est le site retenu pour l'implantation d'un Center Parc / © FTV
La forêt du Rousset, près de Joncy en Saône-et-Loire est le site retenu pour l'implantation d'un Center Parc / © FTV

Le projet d'un Center Parcs en Saône-et-Loire

Exposé par le groupe Pierre et Vacances en septembre 2014 à la population locale, le projet est de construire un village de vacances, composé de 400 cottages pouvant accueillir de 4 à 8 personnes pour une surface habitable de 28 000 m².
A ces cottages s’ajoutent des zones de loisirs, des structures commerciales et de restauration. 
Les structures commerciales et de loisirs représentent 12 000 m². Total de la surface construite : 40 000 m².
Le Groupe Pierre et Vacances espère atteindre le chiffre de 630 00 nuitées par an, et un taux d'occupation de 80%.
L'ouverture se ferait au second trimestre 2018.

Un collectif contre le projet 

Le collectif "Geai du Rousset" collabore avec d'autres associations engagées dans la même démarche dans d'autres départements.
Le but du collectif est d'informer la population sur ce type de projet, mais aussi souhaite porter l'idée que d'autres projets sont possibles pour aider les territoires, avec des emplois durables.

A l'occasion de la réunion publique qui va se tenir ce soir, vendredi 19 décembre à Montceau-les-Mines, salle du bois du Verne, les questions suivantes seront évoquées :

  • • Avons-nous été bien informés ?
  • • Informations, discussion et partage d’idées sur les thèmes suivants :
  • • Qu’est-ce qu’un Center Parcs ?
  • • Qui est "Pierre et Vacances" ?
  • • Quels emplois y sont proposés ?
  • • Quels emplois induits par les travaux ?
  • • Notre argent public : investi dans ce projet
  • • Pourquoi pas dans d’autres projets ?
  • • L’économie : Illusions et vraies conséquences
  • • Center-parcs dans le temps : Quelles dégradations ?

Argent public pour un projet privé

Le collectif n'accepte que près de 80 millions d'euros d'argent public soient confiés à un exploitant privé, les bénéfices reviendraient à l'exploitant.
Depuis la mise en place du protocole d'accord (signé fin juin 2014) avec le Conseil Général, le Plan Local d'Urbanisme du Rousset, doit être bouclé fin Janvier 2015.
S'ajoute la loi sur l'eau, la loi sur les espèces protégées, les autorisations de défrichement, l'ensemble de ces contraintes devrait aboutir fin décembre 2015.

Commission Nationale des Débats Publics

Le 25 novembre 2014 , Pierre & Vacances ont saisi la Commission Nationale des Débats Publics pour que la population puisse s'exprimer et être consultée. Contacté par France 3 Bourgogne, le collectif approuve cette décision, et estime que les procédures prendront du retard.
D'autres projets sont actuellement en discussion sur l'implantation de centres similaires, notamment chez nos voisins de Franche-Comté, sur le site du Pic Noir à Poligny (Jura). 


Le reportage de S. Robert et G. Talon avec:

  • plusieurs participants
  • Pierre Lachamp, comité départemental de protection de la nature
  • Dominique Cornet, membre collectif ''le geai du Rousset''
  • Denis Cherel, porte-parole du collectif ''le geai du Rousset''
Montceau : réunion d'information du collectif Le Geai du Rousset

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Cécile Untermaier (PS) réagit aux nouvelles candidatures En marche!

Près de chez vous

Les + Lus