Chenôve : la société Crossject parie sur le marché des médicaments injectables sans aiguille

Crossject, basée à Chenôve, en Côte d’Or, a conçu un dispositif d'auto-injection de médicaments sans aiguille Zeneo. La société table sur le dépôt de 2 à 3 demandes de mise sur le marché de médicaments injectables par cette technologie d'ici un an.


La société Crossject est entrée en bourse il y a un an. Cette entreprise développe un portefeuille de produits injectables par son système Zeneo. Ce dispositif est conçu à la fois des traitements chroniques et des situations d'urgence.
La société a élargi son portefeuille à un 4ème produit, a-t-elle indiqué lors la présentation de ses résultats annuels vendredi 13 mars 2015.

Où en est le premier produit conçu par Crossject ?

En 2014, le premier produit de Crossject, Zeneo Methotrexate, indiqué dans la polyarthrite rhumatoïde, a passé avec succès une étude de bioéquivalence, ouvrant la possibilité de déposer une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM). 

"Ceci nous rend sereins pour la continuité des opérations avec l'objectif de présenter deux à trois dossiers d'AMM dans les 12 prochains mois", a déclaré le président et fondateur de Crossject, Patrick Alexandre, en présentant les résultats.

La demande d'autorisation de mise sur le marché pour Zeneo Methotrexate en Europe pourrait intervenir fin 2015 ou début 2016, selon les prévisions de Crossject.

Crossject, une entreprise basée en Côte d'Or, a mis au point un système d'injection sans aiguille
Crossject, une entreprise basée en Côte d'Or, a mis au point un système d'injection sans aiguille


Quels sont les autres projets de Crossject ?

La société Crossject a trois autres produits en développement :"Notre démarche s'est voulue extrêmement prudente (...) Cela nous a pris un peu plus de temps en 2014", explique le fondateur de Crossject.

La société Crossject a conçu un dispositif d'auto-injection de médicaments sans aiguille baptisé Zeneo.
La société Crossject a conçu un dispositif d'auto-injection de médicaments sans aiguille baptisé Zeneo.

Quels sont les résultats enregistrés par Crossject en 2014 ?

Lors de l'entrée en bourse en février 2014, Crossject avait indiquer viser une commercialisation de deux premiers produits à la fin 2015.
Parallèlement, Crossject a investi dans l'industrialisation de son produit Zeneo. La société estime être en mesure de disposer dans un premier temps d'une capacité de fabriquer jusqu'à 1,5 million de doses par an.

Crossject a choisi de commercialiser ses produits par l'intermédiaire de partenariats avec l'industrie pharmaceutique. Mais dans le cas du Zeneo L15, la question est encore en réflexion.

La société basée à Chenôve, dans l'agglomération de Dijon, a publié vendredi une perte opérationnelle creusée à 5,1 millions d'euros, contre 2,6 milions un an auparavant.
La trésorerie disponible au 31 décembre 2014 s'élevait à 10,9 millions d'euros, contre 2,5 millions à la fin 2013.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter