2018 devrait sonner la fin des téléphones portables au collège

© Lionel Vadam - maxppp
© Lionel Vadam - maxppp

Votre fils vous envoyait des SMS à la récré ? Ou en cachette ? Le ministre de l'éducation veut mettre fin à cette pratiques dans les collèges de France. 

Par Sophie Courageot avec AFP

L'interdiction des portables au collège devrait voir le jour en 2018 et pourrait être rendue possible par des "casiers qui ferment", a indiqué jeudi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Une question de santé publique 


C'est en 2018 qu'on doit arriver à un résultat en la matière

a déclaré M. Blanquer, lors de l'émission "Questions d'infos" LCP-France Info-Le Monde-AFP. "Il faut avoir le sens de l'intérêt général", "c'est presque une question de santé publique", a-t-il insisté à propos de cette mesure qui figurait au programme de campagne d'Emmanuel Macron.

Pour y parvenir, "on peut tout à fait imaginer des casiers qui ferment, avoir des solutions différentes d'un endroit à l'autre", a-t-il détaillé.

Une des mesures de la campagne de Macron


Dans le chapitre éducation du programme de campagne d'Emmanuel Macron figurait en bonne place l'interdiction des portables dans l'enceinte des écoles primaires et des collèges, une proposition qui avait déjà suscité quelques doutes chez les fédérations de parents d'élèves et les syndicats enseignants. Qui rappelaient que la plupart des règlements intérieurs des établissements interdisent déjà le portable en classe.

La Peep, une des deux grandes fédérations de parents d'élèves dans les établissements scolaires publics, a avoué  son scepticisme sur l'interdiction des téléphones portables au collège s'interrogeant sur la faisabilité de cette mesure.


Sur le même sujet

Cancer du sein : les femmes éloignées du dépistage

Près de chez vous

Les + Lus