Bourgogne-Franche-Comté : les voies navigables se modernisent

La région Bourgogne-Franche-Comté et les Voies navigables de France ont signé une convention, à Chagny, pour développer et moderniser le tourisme fluvestre. / © Damien Boutillet
La région Bourgogne-Franche-Comté et les Voies navigables de France ont signé une convention, à Chagny, pour développer et moderniser le tourisme fluvestre. / © Damien Boutillet

Ce matin, du lundi 18 septembre 2017, le vice-président de la région, Patrick Ayache et Thierry Guimbaud, le responsable des Voies navigables de France, ont signé une convention. L'objectif ? moderniser et développer le tourisme fluvestre en Bourgogne-Franche-Comté. 

Par Marie-Lou Robert

Moderniser et développer le tourisme fluvestre ! Ce matin, du lundi 18 septembre 2017, le vice-président de la région Patrick Ayache et Thierry Guimbaud, le responsable des Voies navigables de France, ont signé une convention en faveur du tourisme fluvestre.


Le tourisme fluvestre, c'est quoi ? 


Le tourisme fluvestre allie les activités de voies d'eau et celles de ses berges. Il s'agit de combiner le tourisme fluvial et le tourisme terrestre. 

Pour conforter sa position de deuxième destination fluviale en France, la Bourgogne-Franche-Comté s'engage à : 
  •  Améliorer l'accueil et le service des touristes
  • Valoriser le patrimoine de la voie d'eau
  • Création d'outils numérique
  • Préserver la ressource en eau
  • Développer des énergies renouvelables
  • Recourir au fluvial pour le transport de fret
Pour pouvoir appliquer ces mesures, la région et les Voies navigables de France vont mettre en place un Comité technique régional (COTECH). Il sera composé de membres des équipes techniques des Voies navigables de France et des services concernés de la région. 

Ce comité se réunira une fois par an et aura pour objectif de :
  • Faire le bilan des actions menées
  • Définir une liste de projets
  • Suivre les projets

Un Comité de pilotage régional (COPIL) sera également créé. Il veillera à la mise en oeuvre de la convention-cadre.

Cette convention est conclue pour une durée de cinq ans (2017-2022). La Région Bourgogne-Franche-Comté financera le projet à hauteur d'1 million d'euros par an. Les Voies navigables de France investiront 4 millions d'euros par an.

Un réseau de 1 200km de voies 


La région Bourgogne-Franche-Comté possède un réseau de 1 200 km de voies navigables connectées à l'Ile-de-France, à l'Alsace, au Grand-Est, et à l'Auvergne-Rhône-Alpes.

En Bourgogne-Franche-Comté, il est possible de naviguer sur les voies suivantes : 
  • le canal de Bourgogne
  • le canal du Nivernais
  • le canal du Centre
  • la Seille navigable
  • l'Yonne
  • la Saône
  • le canal entre Champagne et Bourgogne
  • le canal de Briare
  • le Doubs
  • le canal du Rhône au Rhin
  • le canal des Vosges

En Bourgogne-Franche-Comté, les retombées économiques liées au tourisme fluvial sont estimées à près de 80 millions d'euros par an. 

Un reportage de Damien Boutillet, Romy Ho-A-Chuck et Pascal Rondi : 


Le tourisme fluvestre en Bourgogne-Franche-Comté
Ce lundi 18 septembre 2017, la Bourgogne-Franche-Comté a signé une convention avec les Voies navigables de France pour développer et moderniser le tourisme fluvestre.








Sur le même sujet

Oppenans : pose de pylones pour améliorer le réseau

Près de chez vous

Les + Lus