Le collectif SolMiRé revendique une protection citoyenne