Côte-d'Or : le directeur des Hospices de Beaune Antoine Jacquet est décédé

Antoine Jacquet
Antoine Jacquet

C'est un communiqué de presse d'Alain Suguenot, député-maire de Beaune, qui nous l'annonce. Antoine Jacquet est décédé dimanche 16 octobre alors qu'il était en déplacement en Chine.

Par Maryline Barate

Antoine Jacquet était aux commandes des Hospices civils de Beaune depuis 1988. A la tête de cette institution, il était une figure incontournable à la charnière du monde hospitalier et de l'univers du vin car il dirigeait également le domaine viticole et le musée.

Alain Suguenot salue la méoire d'Antoine Jacquet en ces termes : « c’est avec une douleur immense que je viens d’apprendre la disparition d’Antoine Jacquet, le directeur des Hospices civils de Beaune, alors qu’il était en mission en Chine aux côtés de Christie’s pour promouvoir la prochaine vente des vins. (...) Antoine était un homme profondément bon, d’une grande humanité et d’un extrême professionnalisme. Directeur des Hospices pendant près de 30 ans, il était un fier défenseur du service public hospitalier. »

François Sauvadet a également tenu à rendre hommage à cette personnalité. Dans un communiqué de presse, le président du conseil départemental de Côte-d'Or parle d'« un vrai connaisseur et un passionné de la Bourgogne, de ses vins et de ses terroirs qu'il a largement contribués à faire connaître dans le monde entier à travers la vente des vins. A son arrivée à Beaune, en 1988, il s'était pris de passion pour la ville. A la tête de cet hôpital si particulier que sont les Hospices civils, il n'a eu de cesse de moderniser l'établissement tout en valorisant le musée-Hôtel Dieu et le domaine viticole. »

Antoine Jacquet avait 64 ans. Il était marié et père de trois enfants.

Lilian Melet revient sur la place centrale qu'occupait Antoine Jacquet à Beaune. Il était bien plus qu'un simple directeur d'hôpital.
Disparition d'Antoine Jacquet, le directeur des Hospices de Beaune
Les explications de Lilian Melet, journaliste à France 3 Bourgogne.



Sur le même sujet

Besançon : le permis de végétaliser

Près de chez vous

Les + Lus