Côte-d'Or : des lycéens restaurent un pigeonnier du 18e siècle à Longvic

Des lycéens des Marcs d’Or à Dijon rénovent un pigeonnier datant du 18e siècle situé dans la commune de Longvic, dans l’agglomération dijonnaise. A l’occasion de la Semaine de la presse et des médias dans les écoles, des élèves ont tourné un reportage tv sur ce sujet.

Façade et cour extérieure du pigeonnier de Longvic. Les travaux ne sont pas finis.
Façade et cour extérieure du pigeonnier de Longvic. Les travaux ne sont pas finis. © PM
La ville de Longvic a acquis en 2013 un pigeonnier du 18e siècle, dans un objectif de sauvegarde du patrimoine local. Grâce à un partenariat entre la commune et le lycée Les Marcs d'Or, le bâtiment a fait l’objet d’une réhabilitation par les élèves, dans les filières taille de pierre, charpente et construction en bois.

Vu l’ampleur des travaux, la restauration de l’édifice a débuté durant l’année 2014-2015 et se terminera en juin 2016. Plusieurs dizaines d’élèves, étudiant différents corps de métiers, se sont mobilisés sur ce travail. L’année dernière, ce sont les façades, le muret, la toiture, les fenêtres qui ont été restaurés ainsi que l’étage dédié à l’élevage des pigeons. Cette année, les lycéens se sont lancés dans la construction d’un muret extérieur, la réfection des murs intérieurs et le dallage intérieur.
Avant les travaux de restauration, le pigeonnier était laissé à l'abandon
Avant les travaux de restauration, le pigeonnier était laissé à l'abandon © Lycée Les Marcs d'Or
La façade extérieure du pigeonnier de Longvic pendant les travaux
La façade extérieure du pigeonnier de Longvic pendant les travaux © Lycée Les Marcs d'Or
La façade et le muret extérieur du pigeonnier après restauration
La façade et le muret extérieur du pigeonnier après restauration © Patricia Marty
Devanture et cour extérieure du pigeonnier
Devanture et cour extérieure du pigeonnier © PM
Les élèves réalisent un nouveau muret en pierre
Les élèves réalisent un nouveau muret en pierre © PM
Un élève pose de l'enduit sur une des façades intérieures du pigeonnier
Un élève pose de l'enduit sur une des façades intérieures du pigeonnier © PM
les élèves ont réalisé une copie de l'ancienne lucarne et l'ont posée
les élèves ont réalisé une copie de l'ancienne lucarne et l'ont posée © Lycée Les Marcs d'Or
Les poutres à l'intérieur du pigeonnier ont été changées
Les poutres à l'intérieur du pigeonnier ont été changées © PM


Du cœur à l’ouvrage


Les jeunes "ont mis du cœur à l’ouvrage" d’après André Champagne, professeur au lycée Les Marcs d’Or. En effet, ils trouvent intéressant et valorisant de travailler sur un projet d'une telle ampleur. Une application pratique qui peut aussi leur permettre de confirmer leurs objectifs professionnels.

Pour le professeur, ce chantier était l’occasion "d’offrir la possibilité aux élèves d’exercer leurs compétences sur un environnement réel et durable. Plutôt que de les faire travailler en atelier, sur des réalisations qui sont ensuite détruites". C’est aussi une belle carte de visite pour ces jeunes, au moment de chercher un emploi.

Le lycée Les Marcs d'Or est spécialisé dans le bâtiment, les travaux publics et les métiers d’art. Généralement les jeunes, une fois leurs diplômes obtenus, n’ont aucun problème à trouver un emploi dans les branches qui les intéressent.
Pigeonnier (ou colombier)
"Le développement de l'élevage du pigeon est né de la nécessité de trouver des compléments à une alimentation composée surtout de céréales. En effet, au moyen-âge, la viande était un luxe exceptionnel et n'était consommée que dans de rares et grandes occasions.

La deuxième fonction du colombier et non la moindre était la production de colombine, c'est ainsi qu'on dénomme la fiente des pigeons, qui était très recherchée comme engrais pour les cultures exigeantes telles que celles de la vigne, des jardins potagers ou des vergers. Cette production était une source de revenus qui figurait même sur les contrats de mariage. Pour recueillir ce puissant engrais dans les meilleures conditions, le sol des pigeonniers était souvent pavé et une porte ou une trappe était ménagée à ce niveau."

Pour en savoir plus, consultez le site web Pigeonniers de France.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire sorties et loisirs éducation économie médias
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter