Agression de deux médiateurs à Dijon : deux hommes vont être jugés

Deux agents de médiation de l’association Grand Dijon avaient été victimes d’une grave agression le 7 juin. Deux personnes ont été interpellées mercredi 19 juillet 2017 et seront jugés le 21 juillet. François Rebsamen, maire de Dijon, demande que "la justice passe de manière exemplaire".

Par B.L. avec Eric Sicaud

Dans la soirée du mercredi 7 juin, deux médiateurs qui travaillaient dans le quartier de la Fontaine d'Ouche à Dijon avaient été passés à tabac par des jeunes.

Les deux agents de médiation avaient dû être hospitalisés. L’un avait été gravement blessé, il est toujours en arrêt de travail. L'autre ne souhaite plus continuer dans cette voie.

Le travail des enquêteurs a abouti à l’arrestation de deux hommes, dont un mineur mercredi 19 juillet. Ils ont été interpellés à Dijon et sont actuellement en garde à vue, indiquent les services de police, qui se refusent pour le moment à tout commentaire. Les deux jeunes seront jugés vendredi 21 juillet.

François Rebsamen, maire socialiste de Dijon, se félicite de cette nouvelle : "Il était inacceptable de savoir que de petits voyous qui avaient agressé violemment deux médiateurs - ils auraient pu les tuer - pouvaient rester impunément dans la ville et à narguer la police. Je voudrais féliciter les forces de police de l’arrestation qui a eu lieu. C’est bien de les arrêter, mais maintenant je vais faire une demande. Je veux que la justice passe et de manière exemplaire, car c’est intolérable. Il y avait un troisième individu, il faudra le trouver aussi", a déclaré l'élu dijonnais.

Le reportage de François Latour et Marie-Lou Robert et Carlos Zappalá
Intervenants :
-Patrick Tite, directeur de l'association Grand Dijon Médiation
-François Rebsamen, maire de Dijon (PS)

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

C'est votre tour - Un simulateur de chute libre à Champforgeuil

Près de chez vous

Les + Lus