CHU de Dijon : une première mondiale pour prévenir les maladies cardio-vasculaires

Il est possible d'évaluer l'état de notre système cardiovasculaire à partir de l'observation des vaisseaux sanguins de la rétine. C'est le résultat des recherches d'un cardiologue et d'équipes du CHU de Dijon. A l'avenir, un examen du fond de l'oeil pourrait permettre de déceler des anomalies

Par C.R. avec F.Larbi

La semaine du coeur, du 23 septembre au 1er octobre, est l'occasion de rappeler l'importance de la prévention dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires. Un examen du fond de l'oeil, plus précisement des vaisseaux de la rétine permettra peut-être à l'avenir de détecter des anomalies.

C'est ce qu'a mis en évidence un jeune cardiologue du CHU de Dijon, dont les travaux ont été distingués lors d'un congrès mondial en août dernier.


Questions au Docteur Charles Guenancia, cardiologue au service de cardiologie de Dijon


Quelle démarche ?
On a observé qu’il y a un lien entre ce qu’on peut voir au fond de l’œil (les vaisseaux) et la présence d’anomalies dans l’ensemble de l’organisme au niveau cardio-vasculaire. Nous l'avons prouvé chez des personnes ayant fait un infarctus. La deuxième étape sera de le faire avec une population qui n’a encore jamais fait d’événement.  

Quelles observations ?
Nous avons utilisé l'angiographie tridimensionnelle du fond de l’œil, un examen simple qui permet de détecter des pathologies ophtalmologiques. Nous avons essayé de corréler la présence de petits vaisseaux, de petit calibre et moins denses, dans la rétine des patients, avec celle de petits vaisseaux partout dans leur organisme.

Quelle utilité à l'avenir ? 
Cet examen pourrait devenir un outil de diagnostic chez les patients à risque additionnel (ceux qui fument, ont du cholestérol, du diabète). Un outil performant de médecine personnalisée. Ce travail de recherche a commencé il y a plus de deux ans, les équipes des services de cardiologie et d'ophtalmologie du CHU de Dijon travaillent ensemble. Mais il faudra encore plusieurs années pour aboutir...

Le docteur Charles Guenancia, invité de 9H50 le matin.
Dr. Charles Guenancia, cardiologue au service de cardiologie de Dijon

Reportage au CHU avec : Cyril Meillon, ophtalmologiste et Charles Guenancia, cardiologue. 
Innovation au CHU de Dijon
Demain peut-être, un examen du fond de l'oeil permettra d'évaluer les anomalies de notre système cardiovasculaire. - Anne Berger, Manon Descoubes



A lire aussi

Sur le même sujet

Étupes : inauguration du nouveau centre de tri

Près de chez vous

Les + Lus