François Sauvadet, le président UDI du Conseil départemental de Côte d'or, a joué l'apaisement ce matin en session du conseil départemental de Côte d'or après des élections législatives qui ont vu les ténors de droite se déchirer : 

 "une période électorale a toujours son lot de difficultés mais aujourd'hui, on a le même objectif: être au service des Côte d'oriens."

Une déclaration de bonnes intentions qui masquait difficilement les tensions.Le retour au sein de la même assemblée de François-Xavier Dugourd et Anne Erschens, tous deux candidats dans la 1ère circonscription, promettait d'être électrique (Anne Erschens, la candidate investie par Les républicains qui avait obtenu 11%, n'ayant pas appelé à voter pour son rival au 2ème tour). Le candidat En Marche Didier Martin (54,14%) a finalement été élu dans cette circonscription.

Une configuration similaire s'est produite dans la 4ème circonscription de Côte d'or, l'ancienne circonscription de François Sauvadet.
Charles Barrière (candidat investi officiellement par l'UDI et LR et soutenu par le député sortant) s'est retrouvé face à Hubert Brigand (LR), lui-même conseiller départemental. Ils ont respectivement obtenu 17,8% et 17,7% des suffrages.
Tous deux ont été battus au profit de Yolaine de Courson, candidate En Marche (51,29%).

Seul le LR Rémi Delatte, sans candidat dissident à droite, a conservé son siège de député de la 2ème circonscription de Côte d'or (52,44%).
En dépit de l'apparent appel à l'union lancé par François Sauvadet ce lundi 26 juin 2017, Hubert Brigand s'est vu retiré toutes ses délégations la semaine dernière.  
Ces élections législatives laisseront des traces de division au sein de la droite du Conseil départemental.

Reportage détaillé de Théo Souman, avec Romain Liboz et Carlos Zappalà

Intervenants:
  • Hubert Brigand, conseiller départemental (LR)
  • Anne Erschens, conseillère départementale (LR)
  • François-Xavier Dugourd, 1er vice-président du conseil départemental (LR)
  • Colette Popard, conseillère départementale (PS)
reportage cd 21

Explications le 26 juin 2017 à midi de Théo Souman

1er conseil département 21 après législatives