Dijon : le député de Côte-d’Or Laurent Grandguillaume a fait un stage chez "Nature et Découvertes"

Seulement 10% des députés français ont travaillé assez longtemps en entreprise pour bien connaître le monde professionnel, regrette l’association Entreprise et Progrès. Le député bourguignon a décidé de participer à l'initiative "Moi parlementaire, une semaine dans les pas d’un PDG".

Laurent Grandguillaume a fait un stage chez "Nature et Découvertes", il a passé notamment une journée dans le magasin de Dijon
Laurent Grandguillaume a fait un stage chez "Nature et Découvertes", il a passé notamment une journée dans le magasin de Dijon

durée de la vidéo: 02 min 08
Dijon : le député Laurent Grandguillaume fait un stage chez "Nature et Découvertes"
Reportage de Sylvain Bouillot et Christophe Gaillard avec :
Laurent Grandguillaume, député socialiste de la 1re circonscription de Côte-d’Or, fait partie des rares parlementaires à avoir accepté la proposition de l'association Entreprises et Progrès.

Il a effectué un stage d'une semaine dans le groupe "Nature & Découvertes", du lundi 28 juillet au vendredi 1er août 2014. On a eu l’occasion de le voir à l’œuvre comme vendeur dans un magasin de Dijon.



Qu'est-ce qui a décidé Laurent Grandguillaume ?

"J'ai trouvé cette démarche innovante et permettant la rencontre entre un parlementaire et l'entreprise sur un temps suffisamment long pour échanger sur tous les sujets", explique-t-il.

L’élu rappelle qu’il a lui-même travaillé dans une banque et qu’il effectue "très régulièrement" des visites d'entreprises en Côte-d'Or et dans le cadre de son tour de France des TPE (très petites entreprises), PME (petites et moyennes entreprises) et ETI (entreprises de taille intermédiaire). Ce stage l’a intéressé tout particulièrement en tant que co-président du conseil de simplification pour les entreprises.



Quel est le programme du stage de Laurent Grandguillaume ?

Lire aussi sur le blog Politique en BourgogneLaurent Grandguillaume en stage en entreprise : « j’apprends beaucoup »!

Le député PS de Côte-d’Or avait été chargé en 2013 par le Premier ministre de plancher sur le dossier sensible de l'entreprenariat individuel, afin de tenter de régler les oppositions récurrentes entre les artisans et les auto-entrepreneurs. Son rapport avait été accueilli avec satisfaction par toutes les parties.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
laurent grandguillaume politique économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter