Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Dijon : deux étudiants ont été retrouvés morts, la piste du crime passionnel est privilégiée

Un jeune homme et une jeune femme ont été retrouvés morts dans le centre-ville de Dijon vendredi 29 janvier 2016.  / © Marianne Picoche
Un jeune homme et une jeune femme ont été retrouvés morts dans le centre-ville de Dijon vendredi 29 janvier 2016. / © Marianne Picoche

Un jeune homme de 20 ans et une jeune femme de 19 ans ont été retrouvés morts dans le centre-ville de Dijon vendredi 29 janvier 2016. Les enquêteurs s’orientent vers la piste d'un meurtre suivi d'un suicide.

Par B.L. avec Marianne Picoche

Ce sont les voisins qui ont donné l’alerte vers 7 heures du matin, quand ils ont entendu un bruit sourd et découvert le corps d’un jeune homme qui s’était jeté par la fenêtre du 4e étage d'un immeuble situé place Bossuet.

Arrivés sur place, les services de secours ont découvert le corps sans vie d'une jeune femme dans un appartement de ce même immeuble. L’hypothèse d'un drame passionnel est étudiée par les enquêteurs.
L'homme aurait étouffé sa compagne avant de se suicider. Il a laissé un courrier en ce sens. Il explique son geste par la jalousie qu'il éprouvait et affirme qu’il est bel et bien l’auteur de ce crime, a indiqué dans un communiqué de presse Marie-Christine Tarrare, la procureure de la République de Dijon.

Les deux corps seront autopsiés dans l'après-midi pour déterminer les causes exactes des décès de chacun. Des analyses toxicologiques ont également été ordonnées.

Le jeune homme était étudiant à l'IUT (Institut universitaire de technologie), la jeune femme étudiait elle aussi à l'université de Dijon.


Dijon : deux étudiants ont été retrouvés morts, la piste du crime passionnel est prévilégiée (JT 19h)
Un drame de la jalousie, c'est l'hypothèse privilégiée après la découverte de deux corps place Bossuet à Dijon. Une jeune femme a été étouffée dans un appartement et un jeune homme s’est défenestré. Une lettre trouvée sur les lieux accrédite l'origine passionnelle du drame. Intervenante : Caroline Noirot, substitut du procureur de la République de Dijon - Reportage :Marianne Picoche et Cécile Claveaux / Montage : Laurence Crotet-Beudet

Reportage :Marianne Picoche et Cécile Claveaux / Montage : Laurence Crotet-Beudet / Intervenante : Caroline Noirot, substitut du procureur de la République de Dijon

A lire aussi

Sur le même sujet

Législatives : en Côte-d'Or les candidats commence à déposer leurs candidatures

Près de chez vous

Les + Lus