Dijon : une PME a conçu une ceinture airbag contre les fractures du col du fémur

La société Helite, basée en Bourgogne, a conçu la première ceinture airbag qui protège les seniors des fractures du col du fémur. / © Helite
La société Helite, basée en Bourgogne, a conçu la première ceinture airbag qui protège les seniors des fractures du col du fémur. / © Helite

La société Helite, basée dans l'agglomération de Dijon, conçoit déjà des gilets airbags pour les motards, les cavaliers, les skieurs. Sa nouvelle innovation est une ceinture airbag qui protège les seniors des fractures du col du fémur.

Par B.L.

L’entreprise Helite, qui est installée à Fontaine-lès-Dijon, a vu le jour en 2002.
Elle a été créée par Gérard Thévenot, un ingénieur passionné d’ULM, de delta et autres sports où les accidents sont légion. Il commença par déposer un premier brevet pour des airbags de protection individuelle. Aujourd’hui, il y a des systèmes Helite pour la moto, l’équitation, le ski… et bientôt pour les seniors.


Hip’Air est un système airbag capable de détecter les chutes et de protéger le col du fémur. Ce nouveau produit a fait l’objet d’une dizaine d’années d’études : il se présente sous la forme d’une ceinture disponible en plusieurs tailles qui s’adapte sur les hanches. Elle est équipée de deux airbags latéraux et d’un détecteur de chute électronique.

Un système électronique analyse les mouvements de la personne en temps réel : lorsqu’une chute est détectée, les deux airbags se gonflent automatiquement de chaque côté. Cette ceinture 100% automatique est dotée d’une autonomie de 15 jours et pèse un kilo.

Ce dispositif innovant est actuellement en test dans un Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) en Bourgogne et sera commercialisé à partir de septembre 2017.





Quelle est l'innovation apportée par la société Helite ?

Des protecteurs de hanches existent déjà pour éviter les fractures du col du fémur. "On les trouve sous forme de sous-vêtements, shorts ou pantalons dans lesquels des protections dures ou en mousses sont insérées au niveau du col du fémur. Cependant, ces protecteurs même s’ils permettent de réduire le nombre de fractures du col du fémur ont été délaissés petit à petit par les médecins pour deux raisons : des études ont montré qu’ils sont totalement inefficaces pour réduire la force de l’impact d’une chute. De plus, ces protecteurs sont lourds, difficiles à porter et réduisent considérablement la mobilité", assure la société Helite.

En revanche, "notre système airbag Hip’Air réduit de 85% la force de la chute. Il a donc le potentiel de réduire considérablement le nombre de fractures du col du fémur", ajoute l’entreprise dijonnaise.


A lire aussi

Sur le même sujet

Admission post-bac : comme des milliers de bacheliers, Kenza n’a pas eu de place à la fac

Près de chez vous

Les + Lus