Dijon : et si vous poussiez la porte de l'hôpital psychiatrique pour y voir une exposition?

Huguette Machado Rico
Huguette Machado Rico

Le centre hospitalier spécialisé de La Chartreuse de Dijon dispose d'un centre d'art au cœur même des 25 hectares du site. Inauguré en décembre 2015, le lieu reçoit sa quatrième exposition. Jusqu'au 5 février 2017, on peut découvrir l'univers de l'artiste singulière Machado Rico.

Par Maryline Barate

« Terra », une exposition signée Machado Rico


Huguette Machado Rico est une peintre-plasticienne française qui compte dans la sphère de l'art singulier. On retrouve ses œuvres dans des grandes collections, notamment celle de Luis Marcel. Elle a été exposée à New-York, au Grand Palais ou à la Halle Saint-Pierre à Paris. 

Ses toiles et ses sculptures offrent un univers onirique chamarré et coloré, peuplé notamment de personnages ronds aux yeux en formes de fleurs. Elles dévoilent un métissage d'inspirations : des origines méditerranéennes (Oran, Andalousie, Aix-en-Provence) de l'artiste à ses multiples lieux de résidences et de voyages (Amérique du nord et du sud). Le résultat est joyeux et flamboyant.

Machado Rico peint depuis l'âge de 20 ans. Après un an aux Beaux-Arts et un diplôme de l'Union centrale des arts décoratifs en poche, elle a décidé de tourner le dos à ce qu'elle a appris pour créer de façon plus spontanée. Elle adore également recycler ce qu'elle nomme des « petites trouvailles ». Elle utilise des objets du quotidien pour les insérer dans ses œuvres : chutes de papier, de carton, de tissu, etc... En cela, elle est une artiste singulière.


Pourquoi un espace d'exposition à l'hôpital ?


Machado Rico est la quatrième artiste (ou duo d'artistes) choisie par l'espace d'exposition de La Chartreuse. Voulu par la direction de l'hôpital, ce lieu a été ouvert  il y a près d'un an. Il propose un art hors des sentiers battus, l'art singulier. Il est géré par l'association dijonnaise Itinéraires Singuliers qui est née dans cet hôpital avant de s'en émanciper. Depuis 1999, elle propose une biennale artistique baptisée Festival Itinéraires Singuliers.

L'objectif de cet espace d'exposition est de poursuivre la lutte contre l'exclusion sociale par le biais des arts plastiques. Patients de l'hôpital psychiatrique, familles, soignants ou simples amateurs d'art peuvent se retrouver ensemble autour d'expositions temporaires et de projets. D'ailleurs, les repsonables du lieu n'en manquent pas, avec toujours le même crédo : faire de cet endroit un lieu de vie et de rencontres, effacer la frontière entre l'hôpital psychiatrique et le reste de la Cité.

L'espace d'exposition du centre hospitalier spécialisé de La Chartreuse
L'espace d'exposition du centre hospitalier spécialisé de La Chartreuse

D'autres expériences en France


Le centre hospitalier spécialisé de La Chartreuse de Dijon n'est pas le premier à se lancer dans l'aventure d'accueillir à demeure un lieu de culture. En 1997, l'hôpital du Vinatier, près de Lyon, a ouvert dans un ancien bâtiment agricole réhabilité une salle de spectacle et une salle d’exposition, La ferme du Vinatier.

À Aix-en-Provence, le centre hospitalier psychiatrique Montperrin creuse le même sillon depuis 1983 avec 3 bis F, un lieu de créations contemporaines tant dans le domaine des arts vivants que dans celui des arts visuels. Tous ces projets démontrent que culture et santé mentale ont des liens anciens et intéressants. 

Le reportage de M. Barate et I. Rivierre avec :
  • Huguette Machado Rico
  • Alicia Pathouot, responsable de l'espace d'exposition

 

Sur le même sujet

Yonne : un étonnant radar à l'entrée de la petite commune d'Annay-sur-Serein

Actualités locales

Les + Lus