Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Dijon : des squatteuses d’une maison des Lentillères envahissent le Grand Dijon

La maison La Cyprine (un squat féministe situé dans le quartier des Lentillères) est menacé d’expulsion jeudi 3 septembre 2015. / © Christophe Tarrisse
La maison La Cyprine (un squat féministe situé dans le quartier des Lentillères) est menacé d’expulsion jeudi 3 septembre 2015. / © Christophe Tarrisse

Plus d’une cinquantaine de personnes ont investi les locaux du Grand Dijon vers 10 heures vendredi 28 août 2015. Elles protestaient contre l’expulsion des occupants de la maison Cyprine, qui est située dans le futur éco-quartier des Maraîchers prévu par la mairie.

Par B.L.


Depuis plusieurs années, un conflit oppose des habitants du quartier des Lentillères à la mairie de Dijon.
La municipalité a prévu la construction d’un écoquartier "exemplaire" qui prévoit 1 500 logements, 20 000m² de bureaux, des commerces de proximité, des espaces publics, un hectare de jardin partagé et 1 500m² de jardin conservatoire.

Ce projet est contesté par des militants alternatifs qui se sont installés sur cette ancienne friche maraîchère de 6 hectares.
Ils y ont créé un potager collectif et organisent de nombreuses manifestations (fêtes, marché hebdomadaire à prix libre, vide grenier, spectacles de théâtre, débats, etc).

La Cyprine, un squat féministe installé dans le quartier des Lentillères

Ce vendredi, ce n’est pas précisément le Pot’Col’Le (potager collectif des Lentillères) qui est monté à l’assaut. Cette action était organisée par les occupantes de la maison La Cyprine. Il s’agit d’un squat féministe du quartier des Lentillères qui est menacé d’expulsion le jeudi 3 septembre.

Les manifestants ont fait irruption dans les locaux du Grand-Dijon, avenue du Drapeau, en lançant des cotillons sur les employés et en distribuant des tracts intitulés "Contre l’expulsion de la Cyprine, contre la phase 2 du projet d’éco-cité, le quartier des Lentillères résiste". Ils ont été rapidement évacués des bâtiments.

Ces militants ont annoncé qu’ils préparaient une manifestation pour le samedi 17 octobre prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jongleurs de rêves, le chemin du Cirque Plume

Près de chez vous

Les + Lus